La submersion marine

 

Qu'est-ce que la submersion marine ?

La submersion marine désigne une inondation temporaire de la zone côtière par la mer dans des conditions météorologiques extrêmes.

Photo d'un franchissement de perre à Malo les Bains en 2007

 

Les facteurs d'une subversion marine

Plusieurs facteurs entrent en jeu lors de ces phénomènes :
- la marée : en effet plus celle-ci sera forte (coefficient de marée important), plus le phénomène aura des chances de se produire,

Graphe du phénomène de set up (submersion marine)

- la pression atmosphérique et le vent : lors de tempêtes, ces deux effets peuvent faire monter le niveau de la mer, en une sorte d’aspiration. C’est ce que l’on appelle la surcôte. La surcôte est ainsi la différence entre le niveau prévisible de la marée et le niveau effectivement observé,
- la houle (vagues) provoquée par le vent au large peut également amplifier le phénomène de marée et surcôte. La houle arrivant sur la côte provoque une hausse relative du niveau de la mer d’autant plus forte qu’elle est importante. C’est ce que l’on nomme le set-up, il est variable selon la configuration du littoral (il est nul à l’intérieur des ports par exemple ).

Pour la tempête de 1953 à Dunkerque par exemple, le niveau théorique pour la marée était de 6,70 m, la surcôte due à la tempête a atteint 1,30 m, et s’est ajouté par dessus l’effet de houle. Tout ceci aboutissant à un niveau de la mer de 8,50 m, loin du niveau théorique attendu.

Graphe présentant les phénomènes de marée, de surcôte et de set up

Deux facteurs favorisent la submersion marine :
- l’érosion progressive des cordons dunaires par le vent ou par l’agression de la houle qui provoque l’apparition de brèches menaçant les terrains situés à l’arrière en permettant à l’eau de s’y engouffrer.
- une altimétrie des terrains en front de mer trop faible pour empêcher la pénétration de l’eau.

L’érosion et la submersion sont étroitement liées. Lors des tempêtes, la surélévation du plan d’eau et l’énergie plus grande des houles accélèrent l’érosion. D’autre part, le recul du littoral et la disparition des cordons dunaires rendent les aménagements plus vulnérables face à la submersion marine.

Les conséquences d’une submersion marine

Elles peuvent être :
- un débordement (digue, quai, etc..)
- un franchissement de perré
- une rupture d’ouvrage (digue, dune, porte à la mer, ...)

Photo d'une rupture de cordon dunaire à Wissant en 1990

A lire dans cette rubrique

 

Les Stratégies Locales de Gestion des Risques d'Inondation (SLGRI) approuvées sont en ligne

Pour consulter les SLGRI et les plaquettes de communication, cliquer sur les liens ci-dessous :

La SLGRI de la Marque et de la Deûle

La SLGRI de la Sambre

La SLGRI de la Scarpe-aval

La SLGRI de l'Escaut et de la Sensée