Actualités

Zone de sécurité prioritaire de Maubeuge - Louvroil : bilan d'activité

 
 
Zone de sécurité prioritaire de Maubeuge - Louvroil : bilan d'activité

Jean-François Cordet, préfet du Nord, a présidé, le lundi 18 mai, en sous-préfecture d’Avesnes-sur-Helpe, une réunion portant sur la mise en oeuvre de la zone de sécurité prioritaire (ZSP) de Maubeuge-Louvroil, en présence de Virginie Klès, sous-préfet de l’arrondissement, Jean-Francis Créon, procureur de la République près le TGI Tribunaux de grande instance d’Avesnes-sur-Helpe, Arnaud Decagny, maire de Maubeuge, Annick Mattighello, maire de Louvroil et des représentants des forces de sécurité intérieure.

Depuis son installation le 15 janvier 2014, des évolutions favorables ont été constatées sur ce territoire, en matière de lutte contre l’économie souterraine et les trafics de stupéfiants, les cambriolages ainsi que les violences urbaines et les nuisances.

8 trafics de stupéfiants ont ainsi été démantelés et 94 procédures d’usage de stupéfiants diligentées, contre 6 trafics et 57 procédures sur la période précédente. Les services de police ont également effectué 7 opérations « coup de poing » dans les quartiers du Lac du paradis, des Ecrivains et des Provinces françaises.

Ces résultats sont le fruit d’un travail quotidien des unités de voie publique du commissariat de Maubeuge, des patrouilles anti-délinquance fidélisées et de la sûreté urbaine, qui mènent des enquêtes d’initiative sur les trafics de stupéfiants, en lien permanent avec les services de la sûreté départementale, de la direction interrégionale de la police judiciaire et du groupement d’intervention régional. Cette coopération a permis de réaliser des saisies patrimoniales importantes.

Les vols par effraction des habitations principales ont diminué de 16,5 % et les vols par effraction dans des locaux industriels ou commerciaux ont baissé de 21 %.

Les effectifs de police ont multiplié les contrôles systématiques dans les quartiers sensibles pour lutter contre les violences urbaines et les nuisances : 140 opérations ont été organisées depuis janvier 2014, permettant de faire reculer au quotidien ces violences. De plus, l’implication des partenaires de la ZSP, communes, polices municipales, bailleurs sociaux, transporteurs, ont contribué, par des actions telles que le retrait des encombrants, la gestion du mobilier urbain, la sécurisation des abords et halls des immeubles et des moyens de transports à faire baisser le sentiment d’insécurité ressenti par les habitants.

En outre, le parquet d’Avesnes-sur-Helpe a développé plusieurs dispositifs permettant d’agir rapidement en zone de sécurité prioritaire.

La ZSP de Maubeuge – Louvroil s’étend sur les quartiers de Sous-le-Bois, Le Village fleuri et Le Lac du paradis, L’Epinette, Les Présidents et Les Ecrivains, Les Provinces françaises et la gare. Elle comprend environ 17 000 habitants, soit 40 % de la population de Maubeuge et de Louvroil et 13 % de l’agglomération.

Afin de coordonner l’action de l’ensemble des acteurs concourrant à la prévention de la délinquance, deux structures locales, à caractère décisionnel, ont été créées : la cellule de coordination opérationnelle des forces de sécurité intérieure (CCOFSI) et la cellule de coordination opérationnelle du partenariat (CCOP). Co-présidées par le sous-préfet d’Avesnes-sur-Helpe et le procureur d’Avesnes-sur-Helpe, elles se sont, respectivement, réunies, à 13 et 7 reprises depuis la création de la ZSP. Elles sont soumises à une charte de déontologie.