Actualités

Veille saisonnière : le préfet réactive le plan grand froid

 
 
Veille saisonnière : le préfet réactive le plan grand froid

Pour faire face à l’épisode de grand froid annoncé pour les jours à venir avec des températures pouvant atteindre -6°c, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a décidé d’activer à nouveau le mardi 21 février 2018 le niveau 2 du plan Grand Froid.

Dans ce cadre, outre les 5965 places d’hébergement d’urgence ouvertes dans le département du Nord et les 400 places supplémentaires de mise à l’abri mobilisées pour accueillir les personnes les plus vulnérables du 1er novembre au 31 mars, des mesures complémentaires ont été prises :
 
- Ouverture d’un gymnase sur la métropole lilloise pour une capacité d’une centaine de places ;
- 20 places ouvriront dans un foyer du secours populaire à Lille ;
- 20 places à Dunkerque ;
- 20 places à Denain ;
- 5 places supplémentaires à Douai.
 
Au total, 165 places supplémentaires sont immédiatement disponibles pour faire face à cet épisode. Une veille quotidienne est effectuée par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCSdirection départementale de la cohésion sociale) en lien étroit avec le 115. En cas de besoin, l’ouverture de nouvelles places pourra immédiatement être décidée.
 
- Les maraudes ont été renforcées, en horaires et en nombre, sur l’ensemble du département et particulièrement sur l’agglomération lilloise. Un poste d’infirmier est notamment mis à disposition par l’Agence Régionale de Santé (ARS), auprès du Samu social, afin de prendre en charge les personnes les plus fragiles. L’association départementale de protection civile qui arme le gymnase organise également une maraude supplémentaire pour acheminer les personnes prises en charge.
 
Enfin, des consignes de très grande vigilance sur l’ensemble du département ont été données aux forces de police, de gendarmerie et de sapeurs pompiers ainsi qu’aux sous-préfets.

En complément des mesures annoncées le 21 février, 50 places supplémentaires sont proposées dès ce lundi 26 février dans le gymnase de l'établissement public de santé mentale (EPSM) de Saint-André-lez-Lille.
 Au total ce sont 215 places supplémentaires mises à disposition pour faire face à la vague de froid actuel.
 En cas de besoin, l'ouverture de nouvelles places pourra être immédiatement décidée : 30 places sont d'ores et déjà prêtes a être ouvertes.