Actualités

Tour de France - Les services de l’État mobilisés lors de la 9e étape reliant Arras à Roubaix

 
 
Tour de France - Les services de l’État mobilisés lors de la 9e étape reliant Arras à Roubaix

Ce dimanche 15 juillet, la ville de Roubaix a accueilli le Tour de France. Cette 9e étape courte de 154,5 km reliait Arras à Roubaix, avec comme particularité la traversée dans le Nord de 21,7 km de pavés. Les services de l’État étaient présents pour assurer la sécurisation de cet événement et relayer les messages de prévention et de sécurité routière.

La caravane du Tour est partie d’Arras à 10h50 et les coureurs à 12h50. Ceux-ci sont arrivés vers 13h30 dans le département du Nord. Les communes et lieux-dits du département du Nord traversés étaient : Cambrai, Escaudoeuvres, Thun-l’Evêque, Eswars, Paillencourt, Auberchicourt, Ecaillon, Warlaing, Brillon, Tilloy-lez-Marchiennes, Sars-et-Rosières, Beuvry-la-Forêt, Orchies, Auchy-lez-Orchies, Bersée, Mons-en-Pévèle, Mérignies, Avelin, Pont-Thibault, Ennevelin, Templeuve (Moulin de Vertain), Cysoing, Bourghelles, Wannehain, Camphin-en-Pévèle, Willems, Hem et Roubaix.

La sécurisation de l'événement

Le préfet a souhaité que l’ensemble des forces de sécurité (police nationale, gendarmerie nationale et sécurité civile) accompagne cet événement sportif et populaire. En complément des forces engagées sur l’ensemble du Tour de France, plus de 300 agents de la police nationale, de 420 militaires de la gendarmerie nationale et près de 300 sapeurs-pompiers étaient dédiés à la sécurisation de cet événement dans le Nord.

En amont, plusieurs réunions se sont tenues avec les services de l’État et les communes concernées, certaines en présence des organisateurs, afin de déterminer les mesures de sécurité et les restrictions de circulation.
Le centre opérationnel départemental était activé en préfecture, réunissant les responsables de chaque service concerné : préfecture, police, gendarmerie nationale, service départemental d’incendie et de secours, service d'aide médicale urgente (SAMUService d'aide médicale urgente ), direction départementale des territoires et de la mer. Les forces de l'ordre ont été mobilisées pour la sécurisation du trajet et de l'arrivée de l'étape Arras-Roubaix, dimanche 15 juillet 2018 à partir de 16h00.

La Gendarmerie assurait la sécurisation de la course tout au long du trajet. Les services de la police nationale étaient plus particulièrement en charge de l'arrivée de l'étape Arras-Roubaix.

La prévention routière sur le Tour de France

La Coordination sécurité routière du Nord animait également un stand aux couleurs de l'opération « La Route se Partage ». Situé sur le village « arrivée » dans l’enceinte du vélodrome de Roubaix, le stand a attiré et rencontré un vif succès auprès d’un public nombreux et de plusieurs nationalités.

Plus de 500 personnes ont répondu aux quizz et ont pu échanger avec les inspecteurs départementaux de la sécurité routière (IDSR) sur les questions du partage de la route et de la sécurité routière en général. Notre équipe de volontaires rappelait à tous que la route est un espace qui se partage, impliquant un respect mutuel de la part des usagers. Le cycliste, tout comme l’automobiliste, doit appliquer les règles du Code de la route qui garantissent sa sécurité et celle des autres.

Pour rouler en toute sécurité, le cycliste doit impérativement disposer d’un vélo en bon état, bien équipé et surtout connaître et appliquer les règles élémentaires de déplacement, en ville et hors agglomération, de jour, comme de nuit.

Nos animateurs insistaient particulièrement sur l’importance d’être visible pour les cyclistes ainsi que sur l’obligation du port du casque pour les enfants de moins de 12 ans.
Retrouver ces informations sur le site de la sécurité routière