Actualités

Sécurité routière : le préfet du Nord appelle les usagers de la route à redoubler de vigilance

 
 
Le préfet du Nord appelle à la prudence sur les routes : opérations renforcées de sécurité routière à l'occasion du pont de l'ascension

Michel Lalande, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, appelle les usagers de la route à adopter un comportement responsable et citoyen sur les routes.

Alors que la dégradation constatée depuis plusieurs mois sur les routes du département se poursuit, avec 35 tués sur les routes du Nord depuis le début de l'année 2016, contre 30 l’année dernière à la même période, le préfet appelle les conducteurs à la plus grande prudence et au strict respect du code de la route.

Parce que l’analyse des accidents mortels démontre qu’une très large majorité est liée à des fautes de comportement des conducteurs, refus de priorité, inattention, écart à gauche, mais surtout à la vitesse et à l’alcool, le préfet a demandé aux forces de l’ordre de renforcer les contrôles, en particulier à l'occasion du prochain week-end de la Pentecôte, et de réprimer les comportements à risque avec la plus grande fermeté.

A titre d’exemple, au cours du dernier week-end, le sous-préfet d’Avesnes-sur-Helpe a signé huit rétentions de permis pour conduite en état d'ivresse et/ou en excès de vitesse. Les autres délits et infractions relevés par les policiers et gendarmes lors des contrôles réalisés dans cet arrondissement ont porté sur des conduites en état d'ivresse, le non respect du panneau "stop", la conduite avec des pneus lisses ou des pneus de dimensions différentes, la non présentation du permis de conduire, de la carte grise ou encore de l'attestation d'assurance.

Dans l’arrondissement de Douai, du 5 au 8 mai, 13 rétentions de permis de conduire ont été délivrées. Près de 200 infractions ont été relevées par les services de police et les unités de gendarmerie, portant principalement sur la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants, les excès de vitesse ou encore l’utilisation du téléphone portable au volant.

Michel Lalande rappelle que la sécurité routière est l'affaire de tous et que chacun est responsable de soi mais également des autres sur les routes : « Le prochain week-end de la Pentecôte est l’occasion de retrouver des amis ou de la famille. Il appartient à chacun de ne pas endeuiller ces quelques jours par des comportements irresponsables ».