Actualités

Sécurité routière - Visite d’Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière

 
 
Sécurité routière - Visite d’Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière

Dans le cadre du comité interministériel de la sécurité routière présidé par Édouard Philippe, Premier ministre, le délégué interministériel, Emmanuel Barbe s’est rendu à la préfecture du Nord ce jeudi 3 mai afin de présenter les 18 mesures fortes pour la sécurité routière en présence des représentants des collectivités locales, de l’administration, de la police et de la gendarmerie et d’associations.

Il a souhaité insister, dans un premier temps, sur l’abaissement de la vitesse de 90kmh à 80kmh sur les routes secondaires à partir du 1er juillet 2018. Cette mesure permettra de diminuer les distances d’arrêt incompressibles, d’effectuer des économies en carburant et de baisser les émissions de polluants tout en augmentant de très peu le temps de trajet. Cette mesure en faveur de la ruralité davantage concernée par la mortalité au volant, a pour objectif de sauver plusieurs centaines de vies alors que la France compte chaque année 3 500 morts et 24 000 blessés graves sur les routes.
 
Afin d’appliquer la réduction de la vitesse, les services de l’État se chargeront du remplacement des panneaux routiers, cela concerne 400 panneaux dans le département du Nord.
 
Le délégué interministériel a également évoqué d’autres mesures du plan «  sauvons plus de vies sur nos routes » telles que la lutte contre la conduite sous la prise de l’alcool en favorisant l’usage de l’éthylotest anti-démarrage, la prise en charge des victimes d’accidents de la route ou encore la meilleure protection des piétons.

Cette réunion a permis, dans un second temps, au délégué interministériel à la sécurité routière de répondre aux questions des personnes présentes et des représentants des motards.

Enfin, il a souhaité rappeler l’importance aux différents acteurs de lutter contre les violences routières, une politique qui concerne l’ensemble de la population.