Actualités

Sécurité routière - Contrôle des transports au CRT de Lesquin

 
 
Sécurité routière - Contrôle des transports au CRT de Lesquin

Une opération du groupe motocycliste de contrôle des transports (GMCT), placé sous l’égide de l’escadron départemental de sécurité routière, s’est déroulée le 3 avril 2018 au CRT de Lesquin.

L’augmentation des échanges, dans le cadre d’une économie devenue mondialisée ces dernières années, a conduit à un accroissement massif du transport de marchandises et de personnes par voie routière. Le département du Nord, par son implantation géographique, permet de desservir de nombreux pays du nord de l’Europe. A ce titre, son réseau routier est énormément emprunté par les transporteurs de marchandises. De plus, ce libre échange de biens et de marchandises au sein de l’UE, associé à des législations du travail différentes imposent aux forces de l’ordre, de procéder à des contrôles fréquents. Le respect des temps de conduite et de repos ainsi que des dispositions administratives (possessions de licences de transport, de documents accompagnant la marchandise,...) permet d’uniformiser une profession qui fait fréquemment l’objet de concurrence déloyale, simplement en n’appliquant pas ces obligations. Enfin, le danger que peut représenter un chauffeur au volant d’un ensemble routier de 40 tonnes (tracteur + remorque) qui viendrait à s’endormir ou qui serait occupé à téléphoner ou à regarder un film sur son ordinateur portable n’est malheureusement plus à démontrer.

La mise en œuvre du GMCT s’intègre totalement dans une logique de sécurité des mobilités. Elle fait l’objet d’une planification mensuelle tout en gardant une capacité à réadapter son dispositif, le cas échéant. Constitué de 20 militaires, volontaires, issus de toutes les unités de sécurité routière du département, il se réunit en un lieu précis, identifié en fonction du domaine ciblé (transport « classique » de marchandises, matières dangereuses, convois exceptionnels, …), sur une période n’excédant pas 6 heures, de jour comme de nuit.

Lors de l’opération organisée le 3 avril, 40 poids lourds ont été contrôlés. 24 infractions ont été relevées. 3450 euros ont été encaissés par les agents verbalisateurs soit au titre de l'amende forfaitaire ou de la consignation avant jugement.

Bilan 2017 :

Le GMCT a réalisé 30 contrôles et a relevé 764 infractions dont 23 délits, 96 contraventions de cinquième classe, 607 contraventions de quatrième classe, 34 contraventions de troisième classe et 4 infractions douanières.

En paiement de ces infractions, soit pour s’en acquitter immédiatement, soit pour constituer une consignation avant jugement, le GMCT a perçu, pour l’État, un montant de 110 000 euros.