Actualités

Inauguration de la résidence sociale « Saint-Jean » à Roubaix - L'Etat soutient l’accompagnement vers le logement et l'insertion des jeunes actifs

 
Inauguration de la résidence sociale sociale « Saint-Jean » à Roubaix - L'Etat soutient l’accompagnement vers le logement et l'insertion des jeunes actifs

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a inauguré, le lundi 17 octobre 2016, à Roubaix la résidence sociale « Saint-Jean » avec Damien Castelain, président de la Métropole européenne de Lille (MEL), Guillaume Delbar, maire de Roubaix, Jean-Paul Clément, directeur général d’Adoma, Patrick Doutreligne, président du Conseil d'administration d'Adoma et Bruno Rousseau, directeur général de Résidences Sociales de France.

Ce déplacement a été l’occasion pour le préfet de rappeler que la jeunesse constitue une priorité fondamentale pour le Gouvernement.

Michel Lalande a insisté sur le fait que « la question du logement des jeunes est essentielle » alors que la région Hauts-de-France est la plus jeune du pays. Aujourd’hui, les 79 logements meublés de la résidence sociale affichent déjà tous complets, « preuve que cet équipement répond à un besoin fort de notre territoire ».

Le préfet a salué l’engagement de l’ensemble des acteurs publics qui a contribué à la réussite de ce projet, auquel 1,340 million d’euros de subventions publiques a été accordé, dont près de 784 000 par l’Etat et 570 000 par la MEL. Il a souligné que cette résidence sociale représentait pour ses occupants un « premier pas vers l’accès à l’habitat pérenne » mais aussi vers l’activité car « sans logement, il est difficile d’accéder à l’emploi et sans emploi, il est pratiquement impossible d’avoir un logement ».

Dans cette perspective, « l’Etat agit pour le logement des jeunes ». Plus de 360 000 logements sociaux, dont 25 % de logements très sociaux, ont été construits ces trois dernières années. Il s’agit d’un objectif prioritaire du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. En 2016, un droit universel à la garantie locative a été mis en place pour les jeunes de moins de 30 ans. Depuis le 30 septembre 2016, tous les jeunes, quelle que soit leur situation (salariés, non salariés, chômeurs, étudiants), peuvent bénéficier d’un cautionnement gratuit de la part d’Action Logement. Ce dispositif dit « Visale » (Visa pour l’emploi et le logement) permet de fluidifier le marché et de donner aux bailleurs de nouvelles garanties pour les inciter à louer aux jeunes.

Plus largement et à travers le logement, « l’Etat agit en faveur de l’emploi des jeunes ». Plus de 3 100 emplois d’avenir ont ainsi été signés dans le département du Nord depuis le début de l’année 2016. Ces contrats aidés permettent à leurs bénéficiaires d’« acquérir une expérience cruciale pour poursuivre ensuite leur carrière de manière autonome ». De plus, le nombre d’entrée en apprentissage, identifié comme étant « la voie la plus efficace d’accès à l’emploi » a progressé de plus de 30 % entre 2015 et 2016. Enfin, au 31 août 2016, près de 2 500 jeunes du département étaient entrés dans le dispositif de la garantie jeune qui leur permet de bénéficier d’un accompagnement qui « les prépare au monde de l’entreprise ».

Le Gouvernement vient aussi d’attribuer 5,7 millions d’euros du programme investissements d’avenir au projet « Investir dans les jeunes de la Métropole européenne de Lille ». Ce projet permet en particulier de développer des circuits courts de mise à l’emploi en rapprochant les entreprises des jeunes qui suivent un parcours d’inclusion sociale ou en favorisant leur engagement citoyen et leur mobilité.

Le préfet a conclu que l’inauguration de cette résidence sociale représentait l’un des « symboles de la mise en place pratique et concrète » de la politique prioritaire du Gouvernement en faveur de la jeunesse.

Retour en images