Actualités

Cérémonie - Remise des insignes d’officier de la Légion d’honneur à Colette Dessaint, maire honoraire de Masnières

 
 
Remise des insignes de la Légion d’honneur à Colette Dessaint, maire honoraire de Masnières

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord a remis, le vendredi 1er décembre 2017, les insignes d’officier de la Légion d’honneur à Colette Dessaint, maire honoraire de Masnières en présence d’élus locaux.

Cette médaille vient saluer un parcours professionnel atypique et engagé. Masnièroise de souche, Colette Dessaint a toujours vécu dans le Cambrésis. Elle entre dans la vie active en 1957, à l’âge de 14 ans, comme ouvrière remailleuse au sein de l’entreprise de tissage locale « Millet Boivin », puis à « La Lainière » à Cambrai. Elle s’investit syndicalement pour dénoncer les conditions de travail et les faibles revenus de la classe ouvrière. Après une pause dans sa carrière pour s’occuper de ses trois enfants, elle reprend une activité de vendeuse en boulangerie de 1980 à 1984.

Son engagement syndical a fait naître sa vocation politique et en 1983, elle se présente pour la première fois, avec succès, aux élections municipales de Masnières, commune de 2725 habitants dont elle devient maire en 1989. Durant son mandat, elle s’impose comme une personnalité locale incontournable, ce qui favorise son élection au Conseil régional en 1998 au sein duquel elle exerce deux mandats.

Considérant ses différents mandats comme des devoirs envers la population, elle est une élue disponible, à l’écoute et prête à tout entreprendre pour combattre les injustices sociales. En témoigne la grève de la faim qu’elle a entreprise en mai 2000 pour préserver des emplois aux « Verreries de Masnières », épisode qui a marqué les mémoires et lui a valu le surnom de « maire courage ».

Pour son militantisme syndical, son engagement et son dévouement pour sa commune, elle est nommée chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur le 30 décembre 1999.

En 2009, elle est élue présidente de la communauté de communes de la Vacquerie, et sera réélue en avril 2014. La Vacquerie rassemble six communes et 5609 habitants, Masnières étant la plus peuplée. Sous son impulsion, l’intercommunalité prend des compétences au service direct de la population et en adéquation avec le caractère rural du territoire. Ses actions ont conduit à l’amélioration de l’accueil de loisirs pour les enfants, de la gestion et la collecte des déchets, celle de l’éclairage public et aux grands travaux pour l’extension de la zone d’activités de Gouzeaucourt qui permettent d’y amener des emplois.

Élue à Masnières depuis 33 ans, Colette Dessaint a démissionné de l’ensemble de ses mandats en avril 2016.

Pour rappel, la Légion d’honneur récompense tout citoyen français ayant fait preuve de mérites éminents au service de la nation, à titre militaire ou à titre civil et ayant effectué au moins 20 années d’activité. Le grade d’officier est attribué aux chevaliers de la Légion d’honneur qui ont fait la preuve de nouveaux mérites dans un délai minimal de 8 ans.