Actualités

Distinction honorifique - Remise des insignes d'officier de l’ordre national du Mérite à Annick Mattighello, maire de Louvroil

 
 
Distinction honorifique - Remise des insignes d'officier de l’ordre national du Mérite à Annick Mattighello, maire de Louvroil

Ce vendredi 13 octobre, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord a remis les insignes d’officier de l’ordre national du Mérite à Annick Mattighello, maire de Louvroil.

Annick Mattighello est à la tête de la commune de Louvroil, nichée au cœur de l’agglomération Maubeuge-Val de Sambre, depuis mars 2001. Originaire d’une famille modeste de Lille, elle a commencé à travailler dès l’âge de 14 ans après avoir obtenu son certificat d’études primaires.

Monteuse à la chaîne de réfrigérateurs à la société Thomson de Lesquin en 1969, son parcours professionnel rejoint très rapidement l’engagement syndical au sein de la CGT dont elle devient la secrétaire générale pour la section syndicale de la société Thomson, puis, en 1983, membre du conseil économique et social régional en qualité de représentante de ce syndicat.

A compter du 1er janvier 1987, elle se consacre à ses activités politiques en premier lieu au Parti Communiste Français de Lesquin puis à Lille où elle est nommée conseillère municipale en 1989, puis adjointe aux côtés de Pierre MAUROY. Elle est élue aux élections cantonales de Maubeuge-Sud en 1998 puis maire de Louvroil en 2001.

Le préfet a salué l’engagement d’Annick Mattighello pour son territoire qui « en partenariat avec les acteurs locaux mène une politique de lutte pour l’emploi ». Le Val de Sambre a subi en effet, plus que d’autres territoires, la crise des années 1970. En 20 ans, il perd plus de 18 000 emplois avec la délocalisation d’Usinor vers les sites maritimes et la recherche de compétitivité qui incite les entreprises à se tourner vers les infrastructures routières, délaissant ainsi les voies d’eau et notamment le canal de la Sambre.

Annick Mattighello a mis l’éducation et la culture au cœur de ses combats qui ont abouti à la création de la médiathèque Georges Sand et de l’espace culturel Jean-Claude Casadesus. Toutes les écoles de Louvroil ont été également rénovées dans le cadre de la haute qualité environnementale (HQE) et la friche Usinor accueille désormais le complexe aquatique de l’agglomération maubeugeoise.

Le préfet a également souligné l’engagement de la maire de Louvroil en faveur des populations migrantes. Elle a été, en effet, la première élue à soutenir l’ouverture d’un centre d’accueil et d’orientation (CAO) sur son territoire et œuvre quotidiennement pour l’insertion des 82 migrants de la commune en lien avec les associations locales.