Actualités

Politique de la ville – Signature des contrats de ville 2015-2020

 
 
 Politique de la ville – Signature des contrats de ville 2015-2020

Le département du Nord bénéficie de 13 contrats de ville sur la période 2015-2020.

Ces contrats traduisent localement la nouvelle politique de la ville que souhaite mener l’Etat pendant les 5 prochaines années avec ses partenaires : les villes, les intercommunalités, le Département et la Région, l’agence régionale de santé, l’Education nationale, Pôle emploi, la Caisse d’allocations familiales du Nord et les bailleurs sociaux.

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord - Pas-de-Calais, préfet du Nord a signé ces contrats au mois de juin et juillet 2015 avec l’ensemble de ces partenaires.

Au service du développement des quartiers de la politique de la ville et de l’amélioration des conditions de vie de leurs habitants

Ces contrats répondent à une double ambition : réduire les écarts de développement des quartiers de la politique de la ville et améliorer les conditions de vie de leurs habitants en luttant notamment contre toute forme de discrimination.
 
Les habitants des quartiers sont associés à la mise en œuvre de ces contrats à travers la création de conseils citoyens. Constituant la clé de voûte de cette nouvelle politique de la ville, le préfet a rappelé l’indispensable participation citoyenne à chaque étape du contrat de ville et s’est félicité du travail déjà engagé par les collectivités signataires.

Arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe

Le contrat de ville de Fourmies

4 700 habitants sont concernés par la nouvelle géographie prioritaire. Le contrat de ville comprend de nombreuses initiatives en faveur de la jeunesse, de l’égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations mais également de l’amélioration du cadre de vie. La ville de Fourmies bénéficiera du nouveau programme de renouvellement urbain qui contribue de manière significative au désenclavement, à la mixité sociale et à la promotion des territoires.

Le contrat de ville de Le Quesnoy
 
Face aux enjeux des quartiers de Le Quesnoy, le contrat de ville intègre une programmation d’actions ayant pour ambition d’apporter une réponse globale aux problématiques locales. Il se décline en 3 axes prioritaires : la cohésion sociale, l’éducation mais aussi le logement. Sur le volet santé, des réponses concrètes ont d’ores et déjà été apportées pour les habitants de Le Quesnoy, avec par exemple la mise en place d’un médiateur santé, financé intégralement par l’Etat.

Le contrat de ville de l’agglomération de Maubeuge Val-de-Sambre
 
9 quartiers prioritaires répartis sur 7 communes (Feignies, Ferrière-la-Grande, Hautmont, Jeumont, Louvroil, Maubeuge et Neuf-Mesnil) regroupent près de 22 800 habitants pour lesquels les partenaires institutionnels ont bâti une programmation ambitieuse d’actions qui répond aux 3 orientations du contrat de ville : agir au service de l’attractivité du territoire, accompagner à l’émancipation collective et individuelle et développer la capacité d’agir des citoyens.
 
La communauté d’agglomération Maubeuge Val-de-Sambre bénéficiera également de 4 projets de renouvellement urbain pour des quartiers plus solidaires, plus écologiques, plus agréables aussi à vivre. Les habitants des quartiers de Sous-le-Bois - Montplaisir, Provinces françaises, Président - Pont de pierre, situés à Maubeuge, assisteront à la métamorphose de leur lieu de vie, tout comme les habitants des villes de Jeumont et Louvroil.

Arrondissement de Cambrai

Le contrat de ville de la communauté d’agglomération de Cambrai

Pour répondre aux enjeux des 4 quartiers prioritaires de la ville de Cambrai, les quartiers Saint-Roch et Amérique, le vieux centre-ville Saint Géry et la Résidence d’Esnes, les partenaires institutionnels ont construit une programmation d’actions qui s’intègre à une démarche territoriale de développement social. Le préfet a souligné les initiatives portées en faveur de la jeunesse, de l’égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations.

Le contrat de ville de Caudry
 
9 900 caudrésiens sont concernés par la nouvelle géographie prioritaire. Le contrat intègre une programmation d’actions ayant pour ambition d’apporter une réponse globale aux problématiques du quartier prioritaire du Centre-ville – Gambetta. Lutte contre la précarité énergétique, animations en faveur du quartier ou encore sport et culture pour la jeunesse, la ville de Caudry et ses partenaires ont arrêté des priorités communes pour une véritable politique de cohésion sociale à l’échelle du quartier.

Arrondissement de Douai

Le contrat de ville de l’agglomération du Douaisis
 
Dans les 9 quartiers prioritaires répartis sur 6 communes (Douai, Auby, Flers-en-Escrebieux, Waziers, Roost-Warendin et Sin-le-Noble), ce sont 17 500 habitants qui vont être bénéficiaires des actions de cette nouvelle politique de la ville. Le préfet a souligné les initiatives portées en faveur de la jeunesse, de l’égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations.
 
La communauté d’agglomération du Douaisis bénéficiera également de 4 projets de renouvellement urbain dans les quartiers de Sin-le-Noble, Douai, Auby et Roost-Warendin.

Le contrat de ville de la communauté de communes du cœur d’Ostrevent

8 quartiers prioritaires de la communauté de communes, répartis sur les communes d'Hornaing, de Masny, de Montigny-en-Ostrevent, de  Pecquencourt, de Somain, d'Aniche, d'Auberchicourt et d'Ecaillon bénéficieront des actions en faveur de l’emploi et du développement économique, de  la réussite éducative, de la citoyenneté, de la santé, de la mobilité et du logement.

Arrondissement de Dunkerque

Le contrat de ville de la communauté urbaine de Dunkerque
 
Dans les 6 quartiers prioritaires répartis sur les 5 communes qui composent la communauté urbaine, Coudekerque-Branche, Dunkerque, Grande-Synthe, Saint-Pol-sur-Mer et Téteghem, ce sont 25 200 habitants qui vont être bénéficiaires des actions de la nouvelle politique de la ville. Le préfet a souligné les initiatives portées en faveur de la jeunesse, de l’égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations.
 
La communauté urbaine de Dunkerque bénéficiera en outre de 4 projets de renouvellement urbain : les habitants des quartiers des Cheminots à Saint-Pol-sur-Mer, des Peintres à Grande-Synthe, Degroote à Téteghem et Ile-Jeanty à Dunkerque assisteront ainsi à la métamorphose de leur lieu de vie.

Le contrat de ville d’Hazebrouck

1 300 habitants du quartier Pasteur - Foch sont concernés par la nouvelle géographie prioritaire. La volonté d’agir des acteurs du contrat s’illustre par exemple sur le volet santé, avec le recrutement dès mars 2015 d’une médiatrice santé, la signature prochaine du contrat local de santé, mais aussi la préfiguration d’un atelier santé ville qui sera actif dès 2016.

Arrondissement de Lille

Le contrat de ville de la Métropole européenne de Lille

Après la signature de la convention cadre du contrat de ville entre l’Etat et la Métropole européenne de Lille en février dernier par Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Myriam El Khomri, secrétaire d'Etat chargée de la politique de la ville, a signé avec Jean-François Cordet, préfet de la région Nord - Pas-de-Calais, préfet du Nord, Madjouline Sbai, vice-présidente au conseil régional en charge de la citoyenneté, de la coopération décentralisée et des relations internationales, Joëlle Cottenye, vice-présidente au conseil départemental du Nord et Francis Vercamer, vice-président, représentant Damien Castelain, président de la Métropole européenne de Lille (MEL) le mercredi 15 juillet 2015 le contrat de ville de la Métropole de Lille, avec l'ensemble des partenaires : communes, bailleurs et partenaires financiers.

La métropole européenne de Lille est le 3e plus important établissement public de coopération intercommunale (EPCI), en terme démographique, à signer un contrat de ville. 21 communes des 85 qu’elle regroupe figurent dans la nouvelle géographie prioritaire. Au total, 200 300 habitants résidant dans 26 quartiers prioritaires sont concernés par ce contrat de ville, doté pour l’année 2015 de près de 10 millions pour des actions en leur faveur, hors opérations de requalification urbaine.

Ce contrat de ville s’appuie sur plusieurs leviers : l’emploi et le développement économique en favorisant par exemple l’employabilité des habitants. Il prévoit des actions ciblées sur le renouvellement urbain notamment la précarité énergétique ainsi que le renforcement de la cohésion sociale par l’éducation, les soins et la sécurité avec la prévention de la délinquance.

Le contrat de ville d’Ostricourt
 
1 810 habitants de la Cité des Bois et la Cité Cornuault d’Ostricourt sont concernés par la nouvelle géographie prioritaire. Le préfet a salué la qualité de la démarche de la ville en matière de lutte contre les discriminations et de promotion de l’égalité femme-homme.

Arrondissement de Valenciennes

Le contrat de ville de Valenciennes Métropole
 
Il concerne 36 000 habitants de 14 quartiers. L’agglomération déclinera une politique ambitieuse en faveur du développement économique et de l’emploi, et deviendra également un véritable laboratoire d’initiatives de la lutte contre l’exclusion. Le contrat de ville, c’est aussi l’amélioration du cadre de vie et le renouvellement urbain. Valenciennes Métropole bénéficiera de 4 projets dans le cadre du « Nouveau programme national de renouvellement urbain » pour des quartiers, plus solidaires, plus écologiques, plus agréables aussi à vivre.
 
En savoir sur la politique de la ville, sur le site du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET)

Signature du contrat de ville de Valenciennes Métropole ©F.Lopresti/Valenciennes Métropole

Signature du contrat de ville de l’agglomération de Maubeuge Val-de-Sambre

Signature du contrat de ville de l’agglomération du Douaisis © Communauté d'agglomération du Douaisis

Signature du contrat de ville de Caudry

Signature du contrat de ville de Fourmies

Signature du contrat de ville d'Ostricourt

 

Signature du contrat de ville de la communauté de communes du cœur d’Ostrevent