Actualités

Sécurité - Optimiser la réponse opérationnelle des services de l'Etat face aux risques et menaces NRBCe

 
 
Optimiser la réponse opérationnelle des services de l'Etat face aux risques et menaces NRBCe

Les 30 et 31 mai 2017, près de 300 agents de l'Etat, acteurs de la gestion de crise (défense, gendarmerie, police, justice, santé, sécurité civile) de la zone de défense et de sécurité Nord, ont travaillé ensemble pour améliorer les capacités d'intervention face aux risques et menaces de nature nucléaire, radiologique, biologique et chimique ou explosive (NRBC-e).

Il s'agissait du sixième entraînement organisé par le centre d'entraînement zonal NRBCe, sur le site de l'Ecole nationale de police à Roubaix, et en lien avec les orientations fixées par le centre national civilo-militaire NRBCe.

Le concept d’entraînement, a contrario de l'exercice, permet de répéter les gestes et de tester les procédures interservices jusqu’à leur parfaite maîtrise pour faire face à toutes les situations, ce qui constitue une véritable valeur ajoutée de ce type de rencontre.

L'objectif de cet entraînement était de développer une méthodologie opérationnelle commune à l'ensemble des services et tout particulièrement pour les départements de la Somme, de l'Aisne et de l'Oise. A la fin de l’entraînement, les acteurs devaient être capables de s'intégrer dans un dispositif opérationnel à caractère NRBC-e et interservices. Une équipe d'animation a œuvré pour mettre les stagiaires dans les meilleures conditions.

Une première journée théorique et de présentation a permis de comprendre le schéma global d'une intervention NRBCe ainsi que le rôle de l'action judiciaire en cas d'attentat, avec l’intervention de l'avocat général représentant la cour d'appel de Douai. Durant la deuxième journée, chaque agent a répété « le bon geste » au sein d’ateliers de mécanisation le matin et d'un jeu dirigé l'après-midi.

Ces deux journées ont permis de mettre en mouvement tous les acteurs potentiels sur plusieurs composantes que sont le point de regroupement des victimes, le sas inter-services, la chaîne de décontamination, la détection, la levée de doute et les constations judiciaires.

Le prochain entraînement NRBCe permettra de poursuivre ce travail pédagogique les 10 et 11 octobre au centre d'entraînement en zone urbaine de Sissone dans l'Aisne.