Actualités

Culture - Les sous-préfectures d’Avesnes-sur-Helpe et de Valenciennes ont ouvert leurs portes pour les journées européennes du patrimoine

 
 
Les sous-préfectures d’Avesnes-sur-Helpe et de Valenciennes ont ouvert leurs portes lors des JEP

À l’occasion des journées européennes du patrimoine, qui se sont tenues les samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018, les sous-préfectures d’Avesnes-sur-Helpe et de Valenciennes ont ouvert leurs portes au public.

La sous-préfecture d'Avesnes-sur-Helpe, siège de la Kommandantur durant la Première Guerre mondiale

Pour cette édition 2018, Alexander Grimaud, sous-préfet d’Avesnes-sur-Helpe a souhaité ouvrir les portes de la sous-préfecture à tous ceux qui désiraient visiter ce lieu fermé au public depuis plusieurs années, sauf lors de cérémonies ponctuelles.

En collaboration avec l’office du tourisme de la Communauté de communes du cœur de l’Avesnois et la société archéologique et historique de l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe (SAHAA), une exposition intitulée « Sous-préfecture et sous-préfets d’Avesnes-sur-Helpe durant la Première Guerre mondiale » y était proposée dans le vestibule de la résidence du sous-préfet. Cette exposition a permis de retracer la vie de la sous-préfecture durant les quatre années de la Grande Guerre et de rappeler qu’elle devint le siège local de la Kommandantur, puis le Grand quartier général de l’armée allemande en 1918. Cent ans plus tard, le lieu est resté quasiment identique.

Plus de 200 personnes ont ainsi pu découvrir la sous-préfecture et son histoire ce week-end.

La sous-préfecture de Valenciennes, placée cette année sous le thème du fleurissement

S’agissant de la sous-préfecture de Valenciennes, elle a ouvert ses portes le samedi 15 septembre entre 9 heures et 18 heures, proposant au public des animations et expositions. Outre les visites guidées qui étaient assurées par des guides de l’office du tourisme, le lycée horticole de Raismes a proposé des ateliers et animations sur le thème du fleurissement, des ruches et hôtels à insectes, des nichoirs ou encore du pavage.

Au total, ce sont 140 personnes qui se sont rendues à la sous-préfecture de Valenciennes cette année.

 
 

A lire également :