Actualités

Sécurité routière - Le préfet du Nord appelle à la prudence sur les routes à l'occasion du pont de l’Ascension

 
 
Le préfet du Nord appelle à la prudence sur les routes à l'occasion du pont de l’Ascension

D’importants flux de circulation sont attendus sur les routes du département à l’occasion du pont de l’Ascension.

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, appelle les conducteurs à la plus grande prudence et au strict respect du code de la route. « Ce long week-end est l’occasion de retrouver de la famille ou des amis. Il appartient à chacun de ne pas endeuiller ces quelques jours par des comportements irresponsables. Au cours des cinq dernières années, ce week-end s'est avéré plus meurtrier dans le Nord que celui de Pâques avec une sur-mortalité observée le jeudi avec un total de 5 tués ainsi que des journées du samedi et du dimanche qui connaissent un nombre plus important d'accidents concentrés entre 19h00 et 20h00. »
 
 Alors que les beaux jours de printemps appellent les motocyclistes à de nombreuses sorties, il convient de souligner que le nombre de victimes (tués + blessés) en deux-roues motorisés (37), est quasiment égal à celui des automobilistes (39) pourtant bien plus nombreux sur les routes. Le nombre de blessés graves en deux-roues motorisés (18) est quant à lui supérieur au nombre de blessés graves automobilistes (15). Les conducteurs de véhicules légers et de poids lourds doivent adapter leur conduite à ces usagers plus vulnérables, en réduisant leur allure et en évitant des dépassements et rabattements brutaux. Les conducteurs de deux-roues motorisés, rendus particulièrement vulnérables par l’absence de protection physique sont appelés à avoir un équipement de protection individuel et adapté (vêtements, gants, casque, éléments fluorescents) et à respecter les règles du code de la route (vitesse, feux de croisements, clignotants, alcool… ).
 
 L’analyse des accidents mortels démontre qu’une très large majorité est liée à des fautes de comportement des conducteurs : refus de priorité, inattention, écart à gauche, mais surtout à la vitesse et à l’alcool.
 
 Le préfet a demandé à chacun des sous-préfets d’arrondissement et aux forces de l'ordre de renforcer les opérations de contrôles routiers sur l'ensemble du département. Les services de police, sécurité publique et CRS Compagnies républicaines de sécurité et les unités de la gendarmerie nationale seront mobilisés pour lutter contre l’insécurité routière à l’occasion de ce long week-end. Les comportements à risque seront réprimés avec la plus grande fermeté.
 
 Le préfet rappelle que la sécurité routière est l'affaire de tous et que chacun est responsable de soi mais également des autres sur les routes. Depuis le début de l’année, 24 personnes sont mortes sur les routes du département. Ce chiffre est en net recul par rapport à ceux des deux dernières années (34) marquées par une augmentation sensible de la mortalité routière mais se situe au même niveau que celui de l’année 2014 (36).

> Analyse de l'accidentalité du week-end de l'Ascension - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb