Actualités

La police aux frontières démantèle un réseau de trafiquants de migrants à Dunkerque : 6 personnes écrouées

 
 
La police aux frontières démantèle un réseau de trafiquants de migrants à Dunkerque : 6 personnes écrouées

Après deux mois d’investigations et de recherches, les enquêteurs de la police aux frontières ont démantelé un vaste réseau de passeurs kurdes qui aidaient des migrants kurdes et vietnamiens à se rendre clandestinement en Grande-Bretagne contre une rémunération de plusieurs milliers d’euros.

Ces étrangers en situation irrégulière, installés dans des campements précaires dans les environs de Dunkerque, étaient pris en charge pendant la nuit et véhiculés vers des aires d’autoroute de la région, où les passeurs les introduisaient dans des remorques de poids lourds ou dans des camions frigorifiques, parfois au péril de leur vie.
 
 A l’occasion de leur enquête ponctuée de surveillances nocturnes et de filatures ayant permis d’étayer les charges, les policiers ont mis en évidence une organisation très structurée et hiérarchisée s’appuyant sur un chef de réseau et plusieurs lieutenants, pour la plupart déjà connus des services de police.
 
 Une opération menée le 22 janvier 2015 a conduit à l’interpellation d’une première équipe à bord d’une fourgonnette dans le centre-ville de Dunkerque, suivie de l’interpellation d’une seconde équipe localisée dans un hôtel de Grande-Synthe.
 
 A l’issue de la procédure, six membres de ce réseau ont comparu devant le tribunal correctionnel de Dunkerque, où ils ont tous été condamnés à des peines de prison fermes s’échelonnant de 6 mois à 3 ans.