Actualités

Accueil de personnes migrantes dans le Nord : L’État et ses partenaires lancent le programme de formation professionnelle « PILOT » pour les migrants hébergés en CAO

 
 
L’État et ses partenaires lancent la formation professionnelle « PILOT » pour les migrants en CAO

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord,s’est rendu, le vendredi 28 octobre 2016, dans le centre d’accueil et d’orientation (CAO) de Cantin (Douaisis).

Après le déplacement, le 20 octobre dernier, de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, sur le campus de Villeneuve-d’Ascq, pour le volet formation universitaire du programme d’insertion par le logement, l’orientation et le travail (PILOT-Migrants), cette visite a permis de lancer, avec les représentants des partenaires de l’État, contribuant à la mise en place de ce projet, l’association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), le fonds d’assurance formation du travail temporaire (FAFTT) et Adoma, le volet formation professionnelle de cette expérimentation. Des représentants d’entreprises de travail temporaire, dont Randstad et Adecco, étaient également présents.

Ce programme, mis en œuvre dans le département du Nord, concerne 95 migrants qui vont suivre pendant les huit prochains mois un programme spécifique : quatre mois de cours intensifs de français en tant que langue étrangère sont prévus, suivis par quatre mois de formation professionnelle qualifiante dans des métiers en tension, en particulier dans les secteurs des transports et de la logistique. Dans le même temps, leurs démarches pour acquérir le statut de réfugié seront accélérées. Lorsque ce statut leur sera officiellement accordé, les personnes concernées par le programme PILOT pourront signer un contrat de mission formation (contrat de développement des parcours Intérimaire - CDPI)), pris en charge par les entreprises de travail temporaire (ETT), qui leur donnera le statut de salarié.

Après avoir été accompagnés vers l’emploi, les participants au programme accèderont au logement.

A l’occasion de cette visite, une convention de partenariat a été signée pour officialiser le programme PILOT « formation professionnelle », entre Pascale D’Artois, directrice générale du FAFTT, Jean-Marie Quintard, directeur régional de l’AFPA, et Michel Lalande.

Le préfet a également signé avec Christian Courtecuisse, maire de Cantin, qui a accepté d’accueillir ce CAO sur le territoire de sa commune, la charte de confiance qui rappelle les engagements de l’État dans le cadre des CAO : pas de coûts financiers pour la commune d’accueil, tous les frais étant à la charge de l’Etat ; un accompagnement social assuré par un professionnel (Adoma) et un dialogue permanent entre le maire et les services de l’État. Le premier comité de suivi de ce CAO aura lieu dès la semaine prochaine, en présence du sous-préfet référent, Jacques Destouches, sous-préfet de Douai.

Au terme de l’opération de mise à l’abri des migrants du campement de la Lande à Calais, plus de 600 personnes ont été accueillies dans la région Hauts-de-France, dont plus de 250 dans le Nord.