Actualités

Mémoire - Inauguration de l’exposition « Le Portugal et la Grande guerre » par Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées

 
 
Inauguration de l’exposition « Le Portugal et la Grande guerre » par Geneviève Darrieussecq

Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées (SEMARM) s’est rendue le lundi 9 avril 2018, en présence d’Antonio Costa, Premier ministre de la République portugaise et de Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, à l’hôtel de ville de Lille pour l’inauguration de l’exposition « Le Portugal et la Grande guerre ».

La visite de la secrétaire d’État s’inscrivait dans le cadre plus large des cérémonies franco-portugaises du Centenaire de la bataille du Lys. Ces commémorations se sont déroulées en deux temps, d’abord à Paris le dimanche, puis dans le Pas-de-Calais et le Nord le lundi.

La Bataille de la Lys revêt une importance particulière pour l’histoire franco-portugaise. En effet, le 9 avril 1918, l’armée allemande déclenche « l’offensive Georgette » dans la vallée de la Lys dans l’espoir de remporter une victoire décisive avant l’arrivée des troupes américaines. En trois vagues successives, ses dix divisions déferlent sur les deux divisions portugaises, incomplètes, mal encadrées et surprises en pleine relève. Au cours de cette seule journée, les Portugais perdent près de 7 500 hommes. Pourtant, le lendemain, aux côtés des Écossais, les survivants s’accrochent à La Couture, avant de devoir se replier. Si les Allemands prennent Estaires, Armentières et Bailleul, ils échouent à entrer dans Béthune et Hazebrouck.

Au cimetière militaire portugais de Richebourg 1 831 soldats reposent dans l’unique lieu de mémoire rappelant l’intervention de la nation portugaise dans la Grande Guerre.

À l’issue de ces commémorations, Martine Aubry a donc accueilli la secrétaire d’État et le Premier ministre portugais pour l’inauguration d’une exposition dédiée à cette thématique.

Geneviève Darrieussecq s’est félicitée de la célébration de la longue et fidèle amitié franco-portugaise et a tenu à saluer le courage des soldats qui, malgré le sous-effectif, ont su faire face à l’offensive allemande avec ténacité.

Enfin, elle a rappelé le souhait d’Emmanuel Macron, président de la République, d’internationaliser la commémoration du 11 novembre afin de délivrer un message de paix et de mise en œuvre d’une démarche de coopération « pour que notre avenir soit celui de l’union et de la paix ».