Actualités

Fêtes de fin d'année : les services de sécurité et de secours se mobilisent

 
 
Fêtes de fin d'année : les services de sécurité et de secours se mobilisent

© Ville de Lille

À l'occasion des fêtes de fin d’année, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, renforce les dispositifs de prévention et de contrôles sur l’ensemble du département. Policiers, gendarmes, militaires de l’opération Sentinelle et sapeurs-pompiers sont mobilisés dans les lieux de rassemblements festifs et sur les réseaux routiers.
 
Les forces de sécurité, police et gendarmerie, assureront, par une large présence sur les axes routiers, principaux, comme secondaires, la sécurité de tous, en contrôlant le comportement au volant de chacun et en luttant, sans relâche ni faiblesse, contre toutes les infractions.

Pour prévenir les troubles à l’ordre public liés à un usage inconsidéré ou malintentionné de certains produits, le préfet interdit :

 
Du 24 décembre 2018 à 16h00 au 25 décembre 2018 à 20h00, puis du 31 décembre 2018 à 16h00 au 1er janvier 2019 à 20h00 :
  • l’achat de carburant dans des récipients transportables à emporter ;
  • l’utilisation et la détention sur la voie publique des artifices de divertissement.
 

Le préfet appelle tous les conducteurs à la plus grande prudence

Afin que des drames de la route ne viennent pas gâcher les fêtes, le préfet insiste sur la nécessité de respecter les règles du Code de la route et d’adapter sa conduite aux conditions météorologiques et de trafic. En effet, les fêtes de fin d’année restent un moment potentiellement accidentogène en raison de la fatigue, liée aux sorties tardives, et aux conditions climatiques souvent défavorables.
 
Il rappelle l’incompatibilité entre conduite et consommation d’alcool ou de drogue. Il alerte également les usagers de la route sur les « distracteurs » (téléphone, gps, musique…) qui perturbent l'attention et détournent le conducteur de sa mission première : conduire avec prudence. En 2018, près de 30 % des accidents mortels sont liés aux « distracteurs ».
 
A ce jour, 79 personnes ont perdu la vie sur les routes du Nord, contre 82 en 2017.
 
Pour éviter de se mettre en danger, ou de mettre en danger la vie des autres usagers de la route :
- ne pas prendre le volant lorsque l'on n'est pas en état de conduire, désigner un conducteur sobre ou avoir recours au covoiturage ou aux transports en commun,
- prendre en compte que l’alcool est éliminé très lentement par l’organisme,
-  utiliser un éthylotest afin de vérifier sa capacité à prendre le volant,
- se souvenir que la consommation de certains produits ne fait pas disparaître plus rapidement l’alcool dans le sang, en revanche l'utilisation en parallèle de médicaments ou de cannabis augmente les risques,
-  ne pas laisser conduire un proche qui n’est pas en état de conduire,
- ne pas se laisser distraire par une personne ou un objet lorsque l’on est au volant, au guidon ou même lorsque l’on traverse une chaussée à pied.
 
À l’occasion du passage au Nouvel an, le préfet se rendra le 31 décembre dans les services de secours et des forces armées et de sécurité intérieure mobilisés pour saluer leur engagement dans la sécurité de toutes et tous.

Arrêtés :

> Arrêté réglementant l'utilisation et la détention des artifices de divertissement sur la voie publique dans le département du Nord - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,83 Mb

> Arrêté réglementant la distribution et la vente à emporter de carburants dans le département du Nord - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,79 Mb