Actualités

FIC 2015 - La Défense renforce ses moyens

 
 
FIC 2015 - La Défense renforce ses moyens

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais, préfet du Nord a accueilli Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, au Forum international de la cybersécurité (FIC) organisé à Lille Grand Palais les 20 et 21 janvier 2015. Représentant le ministre de la Défense, il a souligné toute l’importance de la cyberdéfense dans le contexte actuel et annoncé différentes mesures visant à renforcer ce domaine prioritaire pour la Défense nationale.

« Internet est source de richesses ; il engendre de nouveaux modèles économiques ; il raccourcit les distances ; il rapproche les hommes et les femmes. Mais Internet permet donc aussi – avec les mêmes caractéristiques – à des individus malfaisants de préparer des actes terroristes, de désinformer, de leurrer, de voler voire de détruire. »

A cette occasion, le secrétaire d’État a rappelé toute l’importance de la cyberdéfense, priorité nationale et enjeu de souveraineté identifié par le dernier Livre blanc : depuis les attaques terroristes des 7, 8 et 9 janvier, des milliers de sites internet en France ont fait l’objet d’attaques informatiques et le ministère de la Défense en a fait lui-même les frais en 2014 avec 756 attaques recensées.

Dans le prolongement du Pacte Défense Cyber lancé en février 2014, Jean-Marc Todeschini a annoncé plusieurs mesures pour que la Défense renforce ses compétences face à la menace cyber :

> entraînement à la gestion de crise cyber avec des exercices dédiés, à l’exemple de DEFNET 2014 qui a permis de mettre rapidement en place début janvier une cellule de crise face aux attaques cyber. DEFNET sera renouvelé en 2015 et sera plus ambitieux ;
> construction d’un véritable partenariat entre organismes du ministère, écoles, universités, industriels et acteurs locaux afin d’accroître la formation en matière de lutte cyber ;
> ouverture d’un master consacré à la conduite des opérations et à la gestion de crise de cyberdéfense accessible aux militaires et aux civils de la Défense, mais aussi à des civils d’autres administrations et d’organismes d’intérêt vital ;
> création de postes supplémentaires en 2015 : 41 postes d’ingénieurs à la DGA et 57 postes de militaires dans le domaine de la cyberdéfense des armées ;
> création d’une réserve citoyenne cyber à vocation opérationnelle. Son volume devrait concerner près de 4500 personnes, qui seront mobilisables en cas de crise majeure en particulier.

Enfin, Jean-Marc Todeschini a annoncé la création d’une nouvelle agrafe « cyber » pour la médaille de la défense nationale qui sera attribuée aux personnels civils et militaires, ainsi qu’aux gendarmes. Cette décision de Jean-Yves Le Drian vise à mieux reconnaître le très haut niveau d’engagement de ce personnel, qui sert sans relâche, et souvent dans l’ombre, pour la protection informatique des intérêts vitaux de la Nation.

Le ministre a participé à la remise des prix des challenges distinguant quelques profils prometteurs. Ce prix permet d’encourager et de valoriser les métiers liés à la lutte informatique défensive.

Discours de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire à l’occasion de la clôture du FIC 2015

Plus d’informations sur la cyberdéfense sur le site du ministère de la Défense