Actualités

Événement – Présentation de l’édition 2018 de la braderie de Lille

 
 
Événement – Présentation de l’édition 2018 de la braderie de Lille

Cette année, la braderie de Lille se déroulera les 1er et 2 septembre. À cette occasion, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord et Martine Aubry, maire de Lille ont tenu une conférence de presse, le vendredi 8 juin, à l’hôtel de ville, pour présenter l’organisation de cette nouvelle édition.

L’édition 2016 avait été suspendue compte-tenu de l’impossibilité des pouvoirs publics à s’assurer, dans le contexte de l’attentat de Nice, du contrôle effectif de l’occupation de l’espace public et de la qualité des exposants. Les mois qui avaient suivi avaient été mis à profit pour refonder les conditions d’organisation de la braderie de Lille.

L’édition 2017 de la braderie de Lille a alors été repensée pour garantir la sécurité de la population dans ce moment qui se doit d’être festif.

Les pouvoirs publics ont ainsi apporté une réponse adaptée pour déployer leur présence et contrôler l’espace :

  • réduction de l’empreinte au sol de l’événement ;
  • plus grande clarté de la gestion des temps de la braderie (du samedi 8h au dimanche 18h) ;
  • spécialisation des espaces par type d’activités ;
  • contrôle renforcé de l’identité et de la qualité des intervenants aux portes d’accès tenues par des agents municipaux, de la police nationale ou de sécurité.

La braderie 2017 a été un grand succès qui s’est déroulé sans incident grâce à la mobilisation de l’ensemble des services : plus de 3 000 agents des services de l’État - policiers, gendarmes, douaniers, militaires, agents de la direction départementale de la protection des populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations), de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) et de la préfecture ainsi que 600 agents des services de secours aux personnes, Samu, sapeurs-pompiers et secouristes (Croix Rouge, Croix Blanche, ADPC 59, UNASS Nord de France) ont travaillé en lien avec les services de la mairie de Lille, de la Métropole Européenne de Lille, les différents opérateurs de transports (SNCF, Transpole…) et les sociétés privées de sécurité.

Cette année, l’organisation de la Braderie sera calquée sur l’édition précédente tant en termes d’organisation que de dispositif de sécurité. Néanmoins des pistes de progrès ont été identifiées et mise en œuvre cette année :

  • intégration de la rue Gambetta dans le périmètre ;
  • une activation du marché de Wazemmes ;
  • l’équation étant de garder le même nombre de portes d’entrées-sorties accompagnées par la police nationale soit 12 portes.

Un point de vigilance renforcé sera également mis en œuvre pour une meilleure prise en compte des secteurs festifs situés rue Masséna, Solférino et rue de Gand. Ils seront fermés à la circulation dès le vendredi soir 19h00.

Michel Lalande s’est félicité « du travail collaboratif en amont avec la mairie de Lille pour l’organisation optimale de la Braderie, qui fait indéniablement partie de notre patrimoine local ». Coopération qui se concrétisera encore par la tenue d’autres réunions se tiendront dans les prochaines semaines, tant en mairie qu’en préfecture.

Une communication plus détaillée sur la sécurisation globale de l’événement sera organisée comme de coutume à la fin du mois d’août.