Actualités

Euro 2016 - Provocations et débordements à Lille en marge de l'Euro 2016 - Bilan de la journée du 15 juin

 

Michel Lalande, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, tient à saluer le travail accompli par l’ensemble des forces de l’ordre au cours de la journée du 15 juin à Lille.

Il souligne le bon déroulement, au stade Pierre-Mauroy, du match Russie-Slovaquie, pourtant classé à risque, et de la retransmission du match France-Albanie dans la fans zone. Les deux rassemblements se sont déroulés dans une ambiance réellement festive et n’ont donné lieu à aucun incident.
 
En fin d’après-midi et dans la soirée, le centre ville de Lille a été le théâtre d’échauffourées extrêmement ponctuelles provoquées essentiellement par des ressortissants britanniques en état d’ébriété, obligeant les forces de l’ordre à intervenir pour les disperser.
 
Le préfet tient à souligner le professionnalisme et le sang froid des policiers qui ont fait face, dans le calme, aux diverses provocations et débordements de ces individus. Il remercie les policiers britanniques pour leur engagement et salue l’efficacité de la médiation que ces derniers ont assurée, à sa demande, en début de soirée, alors que la chaussée était occupée par plusieurs centaines de supporters.
 
Toutes les dispositions ont été prises pour éviter des affrontements entre ressortissants britanniques et russes. Aucune rixe de la sorte ne s’est véritablement produite.
 
Les policiers ont été amenés à utiliser à 2 reprises, à 18h20 et à 23h00, des grenades lacrymogènes (10 grenades au total) afin de disperser des groupes de plusieurs centaines de personnes.
 
Aucune confrontation directe des supporters n’a eu lieu avec les policiers.
 
Les policiers ont procédé, au total ce mercredi 15 juin, à 37 interpellations, dont seulement 15 ont donné lieu à des gardes à vue. Les autres concernent essentiellement des ivresses sur la voie publique. Sur ces 37 interpellations, trois ont eu lieu, à Lille, au cours de la soirée, entre 20h00 et 1h30.
 
En termes de secours, alors que près de 50 000 spectateurs ont assisté aux matchs au stade et dans la fans zone et plusieurs dizaines de milliers, en centre-ville de Lille, 51 personnes seulement ont été prises en charge par les associations de secouristes, les sapeurs-pompiers et les services médicaux au cours de la journée. Aucun blessé grave ne figure parmi celles-ci. Vingt-huit personnes ont été prises en charge à l’intérieur du stade et de la fans zone, dont 4 transportées à l’hôpital. Vingt-trois ont été prises en charge en ville, dont 14 transportées à l’hôpital. Tous les prises en charge à l’hôpital concernent des traumatismes mineurs.
 
Le préfet remercie toutes celles et tous ceux engagés dans ces opérations de sécurité et de secours.
 
Il tient à saluer le civisme de l’immense majorité des commerçants qui ont accepté la mise en œuvre des mesures de restriction de vente et de consommation d’alcool et qui ont su prendre des mesures responsables en cas de besoin permettant d’éviter bien des incidents. Le préfet rappelle qu’il sanctionnera avec la plus extrême sévérité ceux qui se sont affranchi de cette réglementation. Ainsi, après une première mesure de fermeture administrative d’une épicerie lilloise, huit nouvelles procédures sont engagées à l’encontre d’établissements n’ayant pas respecté l’arrêté préfectoral limitant la vente et la consommation de boissons alcoolisées sur la commune de Lille.
 
Les forces de l’ordre et les services de secours demeurent entièrement mobilisées à quelques heures du match Angleterre - Pays de Galles à 15h00 à Lens.