Actualités

Economie - Le président de la République, en visite à l'usine Renault MCA de Maubeuge, salue la première région automobile de France

 
 
Emmanuel Macron en visite à l'usine Renault MCA de Maubeuge, salue la 1e région automobile de France

A l’occasion de la célébration du centième anniversaire de l’Armistice de 1918, le président de la République, Emmanuel Macron, a suivi une itinérance dans les régions Grand Est et Hauts-de-France du dimanche 4 novembre au samedi 10 novembre. Ce déplacement d'une durée de 7 jours était conçu comme un entrelacs de mémoire et de territoires. Durant ce cheminement à travers 11 départements, il a commémoré l’héroïsme de nos poilus sur ce que fut le front de l'Est et a salué la capacité des français à se reconstruire. A l'image de ces territoires frappés par la Grande Guerre et désormais en plein redressement. C'est dans ce contexte qu'il a choisi de se rendre à l'usine Renault MCA de Maubeuge. 

En visitant le site Renault de Maubeuge, le président de la République a souhaité valoriser la première région automobile de France. Un véhicule sur trois produit en France vient des Hauts-de-France et l'industrie automobile y fait vivre plus de 50 000 salariés. La région est donc une terre de choix pour préparer les grands défis de la mobilité de demain et pour construire des véhicules plus propres, plus connectés et plus autonomes.

Le groupe Renault est l’un des principaux employeurs industriels de la région. Le site de Maubeuge est, avec Douai et Ruitz, l’un des trois sites de Renault dans la région des Hauts-de-France. Le site de Maubeuge fête cette année les 40 ans de son intégration au sein du groupe Renault. Le site est principalement dédié à la fabrication de petits véhicules utilitaires de type Kangoo.

Elle est l’usine Renault la plus compétitive en France. Elle dispose d’un savoir-faire reconnu, puisqu’elle produit également le véhicule utilitaire Mercedes Citan depuis 2012 dans le cadre du partenariat entre Renault-Nissan-Mitsubishi et Daimler.

Dans le cadre de cette visite, le président-directeur général du groupe, Carlos Ghosn a annoncé que Renault allait produire en France de nouveaux véhicules utilitaires de la marque Nissan et Mitsubishi. Ainsi, Renault va investir 1,4 milliards d'euros dans les véhicules électriques et utilitaires. 200 emplois seront créés l'an prochain, en plus des 300 embauches qui ont eu lieu ces 3 dernières années.

Le président de la République s'est félicité de ces bonnes nouvelles qui sont le fruit du talent et du dynamisme des salariés, mais aussi de l'action du Gouvernement pour la compétitivité et l'emploi et le développement des qualifications avec notamment la réforme de la formation et de l'apprentissage.