Actualités

Égalité des chances - Temps fort de l’animation de la Charte Entreprises et Quartiers

 
 
Égalité des chances - Temps fort de l’animation de la Charte Entreprises et Quartiers

Initiée en 2016, sur la métropole lilloise, la charte « Entreprises et quartiers » constitue une approche originale entre les entreprises et les acteurs de la politique de la ville, en faveur des habitants des quartiers prioritaires pour lesquels elles s’engagent à conduire des actions pour le développement économique, social et culturel.

Daniel Barnier, préfet délégué pour l’égalité des chances, a présidé, le mardi 10 avril 2018 dans les locaux de l’entreprise Bayer, le temps fort de l’animation de la charte qui a permis d’accueillir les nouveaux signataires et de renouveler les conventions de partenariat préexistantes.

L’initiation de cette charte en 2013 par le ministère de la Ville fait suite au constat que les entreprises sont des acteurs essentiels pour l’insertion sociale, l’inclusion économique et l’intégration. Dans les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville (QPV), ces enjeux revêtent une dimension particulière du fait des écarts importants et persistants que ceux-ci connaissent par rapport au reste du territoire avec :

  • un taux de chômage 2,5 fois plus élevé qu’à l’échelle nationale,
  • des habitants régulièrement confrontés aux discriminations et souffrant d’un manque de réseau,
  • des phénomènes notables de décrochage scolaire et social chez les jeunes.

La mobilisation de toutes les forces vives et plus particulièrement celle des acteurs économiques y est donc essentielle dans un département qui compte, à ce jour, 91 quartiers prioritaires pour 370 000 habitants représentant 15% de la population totale.

La charte est donc, un outil de mobilisation du monde économique en faveur des habitants des QPV. Les entreprises signataires manifestent ainsi leur volonté de travailler en réseau en s’engageant à porter des actions concrètes sur tout ou partie des 5 domaines suivants :

  • éducation et orientation scolaire
  • emploi, insertion et formation
  • développement économique
  • service de proximité et accessibilité aux produits et services de l’entreprise
  • soutien aux initiatives locales et mécénat de solidarité

Pour formaliser leurs engagements, plus de 60 entreprises ont signé une convention de partenariat avec l’État dont Kiabi, Bayer, Norauto, Kiloutou, Coca-Cola, Engie, Kipsta, Mc Donald's, Orange, l’AFPA, BNP Paribas...

Le mardi 10 avril 2018, la signature a été précédée d’un point d’étape concernant le déploiement de la charte et d’un temps de valorisation par des témoignages de bénéficiaires des actions qui ont déjà pu être menées.

Étaient invitées à ce temps spécifique d’animation de la charte : les entreprises signataires, des bénéficiaires des actions menées et les différents partenaires directement liés au déploiement du dispositif (collectivités, services de l’État, associations, …).

À moyen terme, l’ambition est de décliner cette charte sur l’ensemble du département en y associant étroitement les collectivités territoriales (et en particulier les intercommunalités signataires des contrats de ville), les entreprises locales de toutes tailles, les organisations consulaires ou professionnelles, voire d’autres partenaires locaux susceptibles de s’impliquer.