Actualités

Distinction - Remise de l'insigne d'officier de la Légion d'honneur à Didier Perroudon, directeur départemental de la sécurité publique du Nord

 
 
Distinction - Remise de l'insigne d'officier de la Légion d'honneur à Didier Perroudon, directeur départemental de la sécurité publique du Nord

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord a remis l'insigne d'officier de la Légion d'honneur à Didier Perroudon, inspecteur général des services actifs de la Police nationale, directeur départemental de la Sécurité publique (DDSPdirection départementale de la sécurité publique) du Nord, coordonnateur zonal, le mardi 14 mars 2017, en reconnaissance de l’importance des fonctions qu’il a exercées tout au long de sa carrière, mais également du travail de toute l’équipe de la DDSPdirection départementale de la sécurité publique composée de 4 700 hommes et femmes, qu’il anime depuis novembre 2011.

Le préfet a salué les qualités humaines de Didier Perroudon, sa grande générosité et son efficacité à la tête de la direction départementale de la Sécurité publique. Il l’a remercié personnellement pour son engagement sans faille au service des habitants du département du Nord. Michel Lalande a particulièrement souligné l’efficacité de Didier Perroudon à ses côtés, que ce soit sur la mission de renseignement dans un contexte de menaces élevées contre les institutions et le pays, le contrôle des frontières, l’implication des forces mobiles qui permettent à chaque manifestation ou lors de grands événements comme la finale de la Coupe Davis, la braderie de Lille ou l’Euro 2016 et le championnat de handball début 2017, que tout se déroule dans de bonnes conditions de sûreté.

Originaire de la région lyonnaise, Didier Perroudon y a mené une partie de sa carrière à l’issue de sa formation à l’Ecole nationale supérieure de la Police (ENSP), en 1982, sur les postes de commissaire stagiaire à Saint-Etienne, puis de commissaire à la Sûreté urbaine de Clermond-Ferrand et à la Sûreté urbaine de Lyon. Chef à la Sécurité générale à Valence en 1990, il est détaché à l’occasion des Jeux Olympiques de 1992 à Albertville pour assurer la sécurité du site. Quelques années plus tard, Didier Perroudon travaillera avec tous les experts sportifs, olympiques et économiques pour promouvoir et soutenir la candidature d’Annecy aux JO Journal officiel de 2018, face à celle de Munich et de Pyeongchang.

En 1992, Didier Perroudon devient adjoint du chef du service d’information et des relations publiques du ministère de l’Intérieur et en 1994, sous-directeur des études à l’ENSP, chargé de l’enseignement du maintien de l’ordre, de la gestion de la sécurité et de la police de proximité.

En 2002, il est nommé directeur départemental de la Sécurité publique dans le Doubs puis dans la Loire en 2005 et en Seine-Maritime en 2008.

En 2010, il est nommé sous-directeur des missions de sécurité de Paris avant de prendre la direction de la DDSPdirection départementale de la sécurité publique du Nord, un poste qui allie le judiciaire, les affaires criminelles, le maintien de l’ordre, la police routière…