Actualités

Denain - L'Etat mobilisé pour lutter contre l'insécurité et favoriser la cohésion sociale

 
 
Denain - L'Etat mobilisé pour lutter contre l'insécurité et favoriser la cohésion sociale

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, s’est rendu à Denain, le vendredi 18 novembre 2016, pour annoncer les moyens d’un renforcement du dispositif local de lutte contre l’insécurité. Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a détaillé l’intervention de l’Etat en termes de politique de la ville, de soutien à l’emploi des jeunes et d’engagement lors de son déplacement, le samedi 19, à l’occasion de l’inauguration de la Maison de Quartier du Faubourg-Duchâteau et de la visite du chantier du Groupe scolaire Patrick Roy.

Alors que la ville est confrontée à des trafics et phénomènes de délinquance et d’insécurité enkystés dans certains quartiers depuis plusieurs années, le ministre de l’Intérieur a annoncé la mise en œuvre d’un plan d'action qui repose sur trois piliers complémentaires :

- le renforcement des effectifs et des moyens mis à disposition des forces de l'ordre : 15 gardiens de la paix supplémentaires arriveront à Denain au cours du premier trimestre 2017. Dans le cadre du plan national pour la sécurité publique, les effectifs de Denain, comme l’ensemble des policiers du département, vont recevoir des équipements neufs supplémentaires (boucliers balistiques souples, gilets pare-balles, lanceurs de balles de défense, véhicules). En outre, des travaux de rénovation vont être rapidement réalisés au commissariat de Denain.

- la mise en œuvre de la « méthode ZSP » inspirée des zones de sécurité prioritaires et reposant sur des partenariats renforcés entre les différents acteurs de la sécurité publique car les effectifs et moyens ne constituent pas la seule et unique solution aux problématiques de délinquance. La stratégie volontariste de coproduction de sécurité mise en œuvre dans les ZSP permet d’optimiser l’action et la présence des forces de l’ordre sur la voie publique en fonction des besoins identifiés, grâce à une coopération renforcée des services de l’Etat, des collectivités territoriales, du monde associatif, de l’ensemble des acteurs publics et privés. Le ministre a annoncé que l’Etat cofinancera les demandes de la commune en vidéo-protecion, outil indispensable de sécurisation, de dissuasion et d’aide à l’élucidation des faits. L’Etat cofinancera également les équipements de protection et l’armement des policiers municipaux.

- enfin l'accent mis spécifiquement sur la lutte contre la fraude aux prestations sociales qui constituent à Denain une problématique particulièrement sensible. A cet égard, Bernard Cazeneuve a signé, à Denain, un protocole de lutte contre la fraude concernant l’ensemble du département du Nord. Il s’agit de la déclinaison renforcée et actualisée du protocole national que le ministère de l’Intérieur avait signé en février 2013, avec la Caisse nationale des Allocations familiales, la Sécurité sociale et la délégation nationales à la Lutte contre les Fraudes pour organiser les échanges entre les forces de l’ordre et les prestataires sociaux, afin d’entraver plus efficacement les tentatives de fraude.

Le ministre a rendu hommage, à l’occasion de ce déplacement, aux policiers et aux gendarmes qui accomplissent leur mission souvent dans des conditions difficiles avec courage et dévouement. Il a salué leur sang-froid, leur grand professionnalisme et leur sens du service public qui font honneur à la République, à la police et la gendarmerie nationales ainsi que la police municipale.

 
Denain - Déplacement de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur - Sécurité

© Ministère de l'Intérieur/A. Lejeune

A l’occasion de l’inauguration de la Maison de Quartier du Faubourg-Duchâteau et de la visite du chantier du Groupe scolaire Patrick Roy, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a souligné l’intervention de l’Etat en termes de politique de la ville, de soutien à l’emploi des jeunes et d’engagement. Les deux équipements visités ont reçu des financements de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

La maison de quartier abrite les locaux du centre social ainsi que d’associations et structures locales. Elle accueille également la restauration scolaire et les activités périscolaires des écoles maternelles et primaires du quartier, ainsi que les activités sportives portées par les associations locales. Quant à la nouvelle école maternelle, elle constituera, avec l’école Pascal, un ensemble scolaire unique dans le quartier.