Actualités

Chassé-croisé du 15 août : le préfet appelle les usagers de la route à la vigilance

 
 
Chassé-croisé du 15 août : le préfet appelle les usagers de la route à la vigilance

Au moment où de nombreux vacanciers s’apprêtent à prendre la route à l'occasion de ce long week-end du 15 août pour se rendre sur leur lieu de vacances ou en revenir, la vigilance la plus totale s’impose. Michel Lalande, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, appelle les usagers à adopter une conduite responsable.

Il insiste sur le strict respect du code de la route et sur la prudence qui est de mise en cette période de chassé-croisé important. Il insiste sur la nécessité de partir reposé. Conduire en état de somnolence est véritablement dangereux puisque cela multiplie par 8 les risques d'avoir un accident corporel.

Depuis le début de l’année, 62 personnes ont perdu la vie sur les routes du département du Nord. Le mois de juillet a été particulièrement meurtrier avec 11 tués, et 3 décès sont à déplorer depuis le début du mois d’août. Au niveau national, le nombre de décès reste en augmentation de 1,5% sur les sept premiers mois de l’année par rapport à 2015, entretenant la tendance de fond à la hausse de la mortalité routière enregistrée depuis deux ans.

Face à ce constat, le préfet a demandé aux services de l’Etat concernés par la sécurité routière de rester mobilisés, en intervenant à la fois en matière d’éducation et de prévention mais aussi en réprimant avec la plus grande fermeté les infractions constatées.

Il rappelle que la conduite est une activité à part entière, qui demande une vigilance totale des conducteurs pour parer les dangers éventuels pouvant survenir. Vigilance pour soi et pour les autres. Les sources de distraction au volant, des comportements les plus usuels (manger un sandwich au volant, boire un café, fumer) à l’utilisation du téléphone et des technologies embarquées sont nombreuses et constituent autant de facteurs d’insécurité routière.

Quelques km/h en plus des limitations de vitesse autorisées peuvent être fatals pour soi, pour sa famille et pour les autres alors qu’ils ne permettent réellement pas de gagner du temps : sur un trajet de 220 km, le temps « économisé » en roulant à 140 au lieu de 130 est de 7 minutes sur un trajet de 3h45.

Parce qu’à l’origine des accidents se trouve très souvent une faute de comportement du conducteur, inattention, assoupissement, vitesse excessive, non-respect des distances de sécurité, alcoolémie positive ou usage de produits stupéfiants, le préfet appelle chacun au respect des règles du code de la route et à rester concentré pour que des vies soient sauvegardées.

« Étudiez votre itinéraire pour ne pas vous laisser surprendre au moment ou un choix directionnel se présente à vous. Repérez des lieux où vous prévoirez de vous arrêter pour faire des pauses au minimum toutes les deux heures. Pendant votre trajet, tenez-vous informé des conditions de circulation et des conseils prodigués par les professionnels de l’information routière (panneaux à message variable, messages d’information à la radio, navigateur) et profitez de la pause pour consulter le site Internet ou l’application mobile Bison Futé. Soyez également prudents à l’approche d’une zone de travaux ou de congestion. »

La route est un espace partagé : chaque usager, automobiliste, motard ou transporteur est responsable de sa propre sécurité et redevable de celle des autres.

Plus d'informations

Pour préparer votre trajet, consulter les prévisions de trafic : http://www.bison-fute.gouv.fr/

Pour tout savoir sur la sécurité routière : http://www.securite-routiere.gouv.fr/