Actualités

Cérémonie à l'occasion du départ de Didier Montchamp, préfet délégué pour la défense et la sécurité

 
 
Cérémonie à l'occasion du départ de Didier Montchamp, préfet délégué pour la défense et la sécurité

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord a présidé, le jeudi 10 mars 2016, la cérémonie organisée en l'honneur du départ à la retraite de Didier Montchamp, préfet délégué pour la défense et la sécurité de la zone Nord, auprès du préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord, entouré par ses proches, ses amis, ses collègues, ses collaborateurs et tous ceux qui ont souhaité lui manifester leur reconnaissance et leur amitié.

Rappelant le moment particulier que représentait tout départ pour un membre du corps préfectoral, le préfet a souligné le caractère singulier d’un départ à la retraite pour quelqu’un qui exerce une activité extrêmement prenante.
 
Retraçant les grandes lignes de la carrière de Didier Montchamp, né en 1951 à Villeneuve-Saint-Georges (Val de Marne), titulaire d’une maîtrise d’histoire, Jean-François Cordet a indiqué qu’il a d’abord exercé les fonctions de professeur d’histoire et de géographie avant de rejoindre l’Ecole Nationale d’Administration (1986-1988) et qu’il était en ce sens un pur produit de la méritocratie républicaine.
 
A sa sortie de l’Ecole, il intègre le ministère des Départements et Territoires d’Outre–Mer où il est nommé responsable du bureau études politiques et élections, à la sous-direction des affaires politiques des départements d’outre-mer puis chef du bureau océan indien (1990).
 
Il rejoint ensuite l’administration préfectorale en tant que secrétaire général pour les affaires économiques (1991-1993) puis en tant que chargé de mission pour la politique de la Ville auprès du préfet de la Réunion.
 
En 1994, il exerce une mobilité et assiste le président de la mission aux délocalisations publiques, durant trois ans.
 
De retour en administration centrale, au ministère de l’intérieur, il occupe successivement, au sein de la direction de la défense et de la sécurité civiles, les fonctions de directeur du cabinet (1997-1999), de sous-directeur de l’administration et de la modernisation (1999-2001) et de sous-directeur de l’organisation des secours et de la coopération civilo-militaire, adjoint opérationnel du directeur.
 
Avant de rejoindre le Nord en septembre 2013, Didier Montchamp a occupé les postes de sous-préfet de l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne) et de secrétaire général de la préfecture des Hauts-de-Seine à Nanterre.
 
Jean-François Cordet a remercié Didier Montchamp pour sa loyauté et la qualité du travail accompli à ses côtés.
 
Il a souligné les qualités organisationnelles et managériales dont Didier Montachamp a fait preuve dans l’exercice de ses différentes missions, ayant eu à mener plusieurs chantiers de modernisation de l’administration et de mutualisation et à gérer de nombreux évènements en situation de crise. Il l’a félicité pour sa belle carrière et l’exemple qu’il donne à tous les jeunes fonctionnaires de l’Etat en quête de réussite au service de la collectivité publique.