Actualités

8 mars : journée internationale des droits des femmes

 
8 mars : journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars 2015 sera l’occasion de célébrer la journée internationale des droits des femmes. Ce rendez-vous annuel permet de réfléchir à la situation des femmes et de leurs droits en France comme dans le monde, mais aussi de rendre hommage à celles et ceux qui contribuent à leur amélioration. Tant que l’égalité réelle entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, il sera nécessaire de célébrer cette journée.

Le défi de l’égalité professionnelle en région Nord – Pas-de-Calais

Pour encourager le développement de l'égalité professionnelle et de la mixité, les services de l’État en région ont créé un outil de lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes : le plan régional stratégique en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes (PRSEFH). Porté par un réseau interministériel de référents égalité, il favorise la déconstruction des stéréotypes et l'éducation au respect et à l'égalité, ainsi que l'intégration de la dimension femmes-hommes dans l'ensemble des politiques publiques.

La signature de la 2e charte en faveur de la mixité et de l’égalité professionnelle 2015-2018 a permis de rappeler les défis à relever. En effet, malgré une féminisation croissante de l’économie, on observe une forte concentration de femmes dans un faible nombre de secteurs d’activités et de professions. Ainsi, plus de 83 % de l’emploi féminin sont concentrés sur 20 familles professionnelles (contre 70 % pour les hommes). Par ailleurs, si l’on souhaitait aboutir à une répartition parfaitement égalitaire des hommes et des femmes au sein des métiers en région, il faudrait qu’au minimum 52 % de ceux-ci en changent.

L’étude INSEE intitulée « L’égalité professionnelle : où en est-on ? » publiée en février 2015 montre par ailleurs que les inégalités entre les sexes dans les sphères familiales et professionnelles s’auto-entretiennent : les salaires plus faibles, le temps partiel et le chômage qui les touchent plus sévèrement incitent les femmes à investir davantage la sphère domestique. Et réciproquement, cet investissement les éloigne davantage encore du monde du travail.

C’est la mobilisation de tous et la remise en cause des stéréotypes qui permettront de nous rapprocher de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Car l’égalité est à construire chaque jour, partout.

L’entrepreneuriat féminin fortement soutenu dans la région Nord – Pas-de-Calais

En mai 2013, parmi les sondés déclarant avoir envie de créer leur entreprise, la moitié était des femmes. Seules 30 % des créations d’entreprises sont portées par des femmes en 2014. Par ailleurs, les femmes ne perçoivent que 10 % des aides dédiées à la création d’entreprise. Ces chiffres montrent que le parcours de création d’entreprise, tel qu’il existe actuellement, est générateur ou entretient les inégalités entre les femmes et les hommes.

Depuis 15 ans, les services de l’État en région sensibilisent et encouragent les femmes et les étudiantes à créer leur entreprise par l’organisation de visites d’entreprises créées par des femmes et par la valorisation de ces parcours professionnels. Par ailleurs, les femmes, souvent créatrices d’entreprises faute de trouver un emploi salarié, ont besoin d’un accompagnement renforcé. L’État et le Conseil régional ont donc mis en place un appel à projets sur la sensibilisation à l’entrepreneuriat au féminin. Un fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF) permet notamment d’apporter une caution pour les prêts bancaires liés à la création d’entreprise. Enfin, depuis 15 ans, la préfecture finance un suivi personnalisé pendant 3 ans par un cabinet de consultant pour chaque femme créatrice d’entreprise qui le souhaite pour apprendre le métier de chef d’entreprise.

La déléguée régionale aux droits des femmes et à l’égalité (DRDFE) introduira l’événement « Osez entreprendre au féminin » qui se tiendra à l’université de Lille 3 le 12 mars de 12h à 14h30.

Un combat au quotidien, celui des violences faites aux femmes

Chaque année, plus de 216 000 femmes sont victimes de violences de la part leur partenaire et 86 000 femmes rapportent avoir été victimes de viol ou de tentatives de viol. Seules 10 % d’entre elles déposent plainte.

La situation de la région Nord – Pas-de-Calais est particulièrement alarmante. En 2013, 10 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. Près de 4 800 faits de violences envers les femmes dans leur milieu familial ont été enregistrés par les policiers et les gendarmes dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais et 2 femmes enceintes sur 10 sont victimes de violences dans la région.

Retrouvez les contacts des structures dédiées à l’accompagnement des femmes victimes de violence :
http://www.nord.gouv.fr/Politiques-publiques/Citoyennete-libertes-publiques-et-egalite-hommes-femmes/Defense-des-droits-des-femmes-et-de-l-egalite-hommes-femmes/Lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes

L’égalité des droits portée par les femmes juristes de la région

La DRDFE participera au 15e congrès annuel de l’association européenne des femmes juristes (EWLA) qui se tiendra du 5 au 7 mars prochain au tribunal de grande instance de Lille et abordera diverses thématiques, telles que la discrimination entre les femmes et les hommes en droit français et européen, la parité femmes-hommes comme modèle de développement ou encore les inégalités salariales.

Retrouvez toutes les actions organisées dans la région Nord – Pas-de-Calais à l’occasion de la journée internationale des droits de femmes :

> Liste des actions organisées dans la région Nord – Pas-de-Calais à l’occasion de la journée internationale des droits de femmes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb