Sécurité routière

Sécurité routière – L'Etat soutient les actions de prévention auprès des jeunes particulièrement touchés par la mortalité routière

 
 
Sécurité routière - L'Etat soutient les actions de prévention auprès des jeunes

Les jeunes (qu'ils soient jeunes conducteurs, piétons, en vélo ou à moto) sont un public particulièrement touché par les accidents de la route : ils sont surreprésentés tant dans les accidentés et les tués que dans les responsables des accidents. Chaque année, l’Etat apporte son concours logistique et financier à des projets de sécurité routière dans le cadre du plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR). Plus d’une vingtaine d’actions ont déjà été soutenues en 2016.

Les jeunes, un public particulièrement vulnérable

En effet, les 18-24 ans représentent 23 % des morts sur les routes du Nord, avec 23 décès en 2015, alors qu’ils représentent 10 % de la population du département...

Alcool, vitesse, cannabis, téléphone au volant ou fatigue sont les principales causes d’accident pour les jeunes.

De plus, près de 15% des personnes tuées sur la route sont des piétons, avec notamment de nombreux blessés parmi les jeunes de 10 à 20 ans. Même constat concernant les accidents à vélo ou en cyclomoteur, pour lesquels les jeunes représentent la catégorie la plus touchée.

Cette situation continue de s’aggraver par rapport à 2015, avec une multiplication par 2 du nombre de jeunes tués sur la route par rapport à l'année dernière : sur la période janvier-mai 2016, 11 personnes âgées entre 18 et 24 ans (9 hommes et 2 femmes) ont ainsi perdu la vie, dans 11 accidents, sur les routes du Nord contre 5 en 2015. Il s’agit de 6 automobilistes (2 conducteurs et 4 passagers), 4 motocyclistes (4 conducteurs) et un piéton. C'est plus d'un automobiliste tué sur 4 (6/22) et 40 % de l'ensemble des motocyclistes tués (4/10).

Face à un tel bilan, le jeune public constitue une cible prioritaire pour les actions de prévention et de sensibilisation à la sécurité routière.

Un plan d'actions départemental : le PDASR

Chaque année, l’Etat apporte son concours logistique et financier à des projets de sécurité routière dans le cadre du plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR).

Plus d’une vingtaine d’actions ont déjà été soutenues en 2016 dans le cadre des appels à projet PDASR.

> Consulter le plan départemental d'actions de sécurité routière 2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,96 Mb

Pour en savoir plus sur les modalités de réponse aux appels à projets PDASR

La préfecture du Nord et la coordination sécurité routière de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Nord se sont associées également au Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) de Lille pour sensibiliser les jeunes aux risques encourus. Les chiffres clés de l’accidentologie des jeunes ont ainsi été publiés dans un guide diffusé gratuitement (50 000 exemplaires) dès début juillet sur les chaînes d'inscription des universités de la région, les antennes du Crous, les centres d'information et d'orientation de l'académie, les lieux de vie étudiants et au Crous de Lille.

Téléchargez l'ensemble des guides et dépliants sur la sécurité routière édités à l'attention des jeunes sur le site de la Sécurité routière

Un exemple d’action menée dans 8 collèges et soutenue par le PDASR

Depuis septembre 2015, l'Association Evasion a pu, grâce au soutien financier et logistique des services de l’Etat, accompagner 8 collèges publics et privés de Villeneuve d'Ascq et de Cysoing dans la mise en place d’actions de sensibilisation sur le thème de la prévention routière.

45 jeunes de 3èmes, 4èmes et 5èmes ont été sélectionnés pour s’engager dans un projet de sécurité routière dans les différents collèges.

Ils ont préparé leurs interventions en suivant trois séances de formation animées par l'association Evasion en partenariat avec le service jeunesse de la ville de Villeneuve d'Ascq, Transpole et les services de l’État (police nationale et direction départementale des territoires et de la mer) pour :

1. définir la prévention routière pour le groupe de jeunes : concours de slogans avec réalisation préalable d’affiches concours
2.  identifier/diagnostiquer les bons et mauvais comportements sur la route et les trottoirs :  réalisation de cartons verts/rouges
3. interpeller-verbaliser : en 10 secondes, comment faire passer le bon message, avec pédagogie et calme.

Ces jeunes ont ensuite, comme promoteurs de la sécurité routière, animé des ateliers de sensibilisation dans leur collège « les jeunes parlant aux jeunes », notamment :

  • un atelier avec Transpole pour se rendre compte de la notion d’angle mort dans la conduite
  • une opération « carton rouge » sur la voie publique aux abords des collèges puis de la place de la République à Lille a également été réalisée. Ils ont interpellé des piétons et automobilistes pour leur remettre des cartons plastifiés verts ou rouges portant les slogans qui avaient obtenu le plus de votes tels "Bravo ! Etre prudent, c'est sauver des gens", ou encore "Prends ton temps... tu vivras plus longtemps", "Accident = vie perdue" !
     
     

Le bilan

Cette mise en pratique leur a permis de se sentir plus responsables. Ils ont évoqué leur satisfaction d’avoir relayé des messages de prévention et de sécurité routière à des adultes ou à d’autres jeunes qui prennent parfois ce sujet à la légère.

Ce type d'action permet de rendre les jeunes acteurs du message et de sensibiliser les autres à un comportement citoyen sur la route.

Le budget

Il était de 8 550 euros, dont :
- PDASR : 3 700 euros 
- Ville : 1 800 euros
- Evasion : 1 900 euros
- Bénévoles : 1 150 euros

L’association Evasion est spécialisée dans le soutien des porteurs de projets et se mobilise sur les thématiques de santé, citoyenneté, insertion socio-professionnelle et sécurité routière. Elle anime, en partenariat les structures, des ateliers de prévention pour sensibiliser notamment les jeunes. http://associationevasion.wifeo.com/