Sécurité routière

Sécurité routière - Activation de la commission « Réagir »

 
 
Sécurité routière - Activation de la commission « Réagir »

En présence des maires des communes impactées, des forces de police et de gendarmerie, du service départemental d’incendie et de secours (SDIS), de la voirie départementale et du directeur régional de l'association de prévention routière, Jacques Destouches, sous-préfet de l'arrondissement de Douai, a souhaité activer, comme en 2017, la commission « Réagir ». Elle fait suite à trois accidents mortels de la circulation survenus les 20 février, 6 et 7 mars 2018 faisant au total 4 victimes décédées et 2 grièvement blessées.

Cette rencontre avait pour but d’analyser les facteurs qui ont pu concourir à ces accidents et de proposer des préconisations, voire des aménagements permettant de mieux sécuriser certains axes routiers.

Cette séance de travail a permis de repérer les zones accidentogènes, notamment sur la D938 reliant Râches à la frontière belge, les axes autoroutiers, l’A21 à hauteur de Flers en Escrebieux et l’A23 à hauteur de Nomain, théâtre d’un accident mortel en février.

La cause première de ces accidents tenait au comportement des conducteurs et notamment la vitesse excessive et l’alcoolémie.

Compte tenu du bilan de l’accidentologie sur le douaisis pour l’année 2017 et le premier trimestre 2018, ce dernier comptabilisant autant de tués que pour l’ensemble de l’année 2017, les acteurs locaux de la sécurité routière ont convenu de renforcer les actions de prévention et de sensibilisation, mais aussi de répression en accentuant les contrôles routiers.

 
 

A lire également :