La politique locale de sécurité routière

Sécurité routière - Le document général d’orientation 2018-2022

 
 
Sécurité routière - Le document général d’orientation 2018-2022

Michel Lalande, préfet du Nord, a mobilisé l’ensemble des services de l’État et des acteurs locaux pour l’élaboration du document général d’orientation 2018-2022. Son objectif : la mise en œuvre d’une politique de prévention efficace afin de réduire le nombre de décès, de blessés et d’accidents sur les routes du Nord.

En 2017, 3 448 personnes ont perdu la vie dans un accident de la route en France métropolitaine, soit un ratio de 9 morts par jour. La mortalité routière est en légère baisse par rapport à 2016, après deux années d’augmentation, en 2014 (+3,5 %) et en 2015 (+2,3 %). Le gouvernement avait fixé l’objectif de réduire la mortalité routière à moins de 2 000 personnes tuées sur les routes de métropole à l’horizon 2020. La stabilisation enregistrée en 2017 constitue une première étape.

Dans le département du Nord, 82 personnes sont tuées en 2017. La mortalité routière est en baisse de 23 % par rapport à 2016, après trois années d’augmentation, en 2014 (+23 %), en 2015 (+20 %) et 2016 (+4,9 %).

L’objectif est de réduire le nombre de décès, de blessés et d’accidents sur les routes. Cette ambition implique une mobilisation collective forte et constante de tous les acteurs concernés pour mettre en œuvre une politique de prévention efficace.

Une démarche collaborative 

En ce sens, le préfet du Nord, a mis en place une démarche de concertation entre les services de l’État et l’ensemble des acteurs locaux concernés. Ainsi, 5 réunions ont été organisées (1 en plénière et 4 thématiques).

Les collectivités territoriales gestionnaires de voirie (conseil départemental, Métropole européenne de Lille, Communauté urbaine de Dunkerque), les associations, l’agence régionale de santé, les assureurs et les services déconcentrés de l’État (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, Direction interdépartementale des routes, Éducation nationale, Parquet) ont contribué très activement aux travaux.

Une analyse approfondie de l’insécurité routière

Cette démarche a permis une analyse approfondie de l’insécurité routière dans le département sur les 5 dernières années (2012-2016).

Cette analyse a alimenté les réflexions des groupes de travail pour élaborer le document général d’orientations (DGO). Cet outil définit les orientations de la politique locale de sécurité routière dans le département.

Cette démarche collaborative a conduit à l’émergence de 8 enjeux :

  •  le risque routier professionnel,
  •  la lutte contre les addictions : alcool et stupéfiants,
  •  les jeunes,
  •  les seniors,
  •  le partage de la voirie,
  •  les deux-roues motorisés,
  •  les risques routiers liés à l’usage des distracteurs (smartphone, outils multimédia, etc),
  •  la réduction de la vitesse.

Après l’analyse, les groupes de travail ont validé les orientations et proposé plusieurs actions spécifiques à chaque enjeu pour les 3 ans à venir.

Ce document général d’orientation sera actualisé en septembre 2020, pour ajuster si nécessaire les orientations et/ou actions spécifiques développées depuis 2018. Le plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR) l’accompagnera en prenant en compte annuellement ses priorités et évolutions d’actions.

Documents :

> Courrier du préfet - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

> Document général d'orientations du Nord 2018-2022 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,06 Mb

> Annexe technique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,59 Mb