Dispositifs de lutte contre la maltraitance

 

La fragilité liée aux déficiences physiques, psychiques, intellectuelles et sensorielles, ou à l’isolement, expose de nombreuses personnes vulnérables en raison de leur maladie, de leur handicap, de leur isolement, ou de leur âge, à un risque de maltraitance (abus, violences, négligences…). La souffrance, voire même la détresse de ces personnes se caractérise souvent par des attitudes de repli et de dénégation, qui rendent ces situations d’autant plus intolérables.

Les institutions publiques, garantes de la protection de ces populations vulnérables, mettent en œuvre une politique de promotion de la bientraitance et de lutte contre la maltraitance.

A lire dans cette rubrique