Le débordement de cours d'eau

 

Qu’est-ce qu’une inondation par débordement ?

L’inondation est une submersion, rapide ou lente d’une zone habituellement hors d’eau.
Dans le département du Nord, les inondations par débordement sont des inondations de plaine, elles se produisent lorsque la rivière sort lentement de son lit mineur et inonde la plaine pendant une période relativement longue. La rivière occupe son lit moyen et éventuellement son lit majeur. Sont dans ce cas : la Sambre, la Lys.
Les crues de l’Yser et les deux Helpes sont un peu plus rapides.

Le lit de rivière

L’inondation provient d’un cours d’eau sortant de son lit (mineur). Ce cours d’eau déborde dans son lit majeur.
- Lit mineur : ordinaire du cours d’eau, occupé pour les débits d’étiage ou débits des crues annuelles.
- Lit majeur : zones basses inondables situées de part et d’autre du lit mineur.

Sa limite est celle des crues exceptionnelles. Le lit majeur fait partie intégrante de la rivière. En s’y implantant, on s’installe donc dans la rivière elle même.

Visuel représentant les différents lits d'une rivière : mineur, moyen, majeur

Les différents lits d'une rivière © MEDD - Dossier informations inondations (août 2004)

Une crue est une augmentation rapide de la quantité d’eau qui s’écoule dans la rivière (débit en m3/s) et peut concerner l’ensemble du lit majeur de la rivière. L’importance de l’inondation dépend de 3 paramètres : la hauteur d’eau, la vitesse du courant et la durée de crue. Ces paramètres sont conditionnés par les précipitations, l’état du bassin versant et les caractéristiques du cours d’eau ( profondeur, largeur de la vallée..).

Phénomène de crue

Phénomène de crue © MEDD - Dossier informations inondations (août 2004)

Le bassin versant d’une rivière est son aire géographique d’alimentation en eau.
L’exutoire est le point le plus en aval du réseau hydrographique, par lequel passent toutes eaux de ruissellement drainées par le bassin versant. Ces caractéristiques naturelles peuvent être aggravées par la présence d’activités humaines.

Qu’est ce qui aggrave l’inondation par débordement ?

En zone inondable, le développement urbain et économique constitue l’un des principaux facteurs aggravant par augmentation de la vulnérabilité. De plus, les aménagements (activités, réseaux d’infrastructures...) modifient les conditions d’écoulement (imperméabilisation et ruissellement), tout en diminuant les champs d’expansion des crues.

Sur les cours d’eau les aménagements (pont, enrochement...) et le défaut chronique d’entretien de la part des riverains, aggravent l’aléa.

Photo de l'inondation par débordement de l'Helpe majeure

Inondation par débordement de l'Helpe majeure © DDTM du Nord

PPRi Ruissellement au Nord-Ouest de l'arrondissement de Lille : action d'information du public

Trois réunions d'information du public sont organisées sur le territoire le 12, 13 et 21 décembre 2017.

Pour consulter le document d'information relatif à ces réunions, cliquez sur le lien ci-dessous:

> Encart d'information - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb


Les Stratégies Locales de Gestion des Risques d'Inondation (SLGRI) approuvées sont en ligne

Pour consulter les SLGRI et les plaquettes de communication, cliquer sur les liens ci-dessous :

La SLGRI de la Marque et de la Deûle

La SLGRI de la Sambre

La SLGRI de la Scarpe-aval

La SLGRI de l'Escaut et de la Sensée