Jeunesse, sports et vie associative

Engagement des jeunes : Patrick Kanner ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, rencontre des jeunes membres de Juniors Associations à Lille

 
Engagement des jeunes : Patrick Kanner ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, rencontre cinq Juniors Associations à Lille

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais, préfet du Nord, a accueilli Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, en charge de la vie associative lors d’une rencontre avec les « Juniors Associations ».

Jean-Pierre Delcambre, président de la ligue de l’enseignement du Nord a présenté les activités déployées par sa fédération en particulier dans le champ de l’engagement des jeunes avec la création des « Juniors Associations ».

Le ministre a tenu à rappeler l’importance de l’engagement dès le plus jeune âge « il n’y a pas d’âge pour s’engager », puis il a laissé la parole aux jeunes des « Juniors Associations » qui ont présenté leur activité, ce qu’elle leur apporte au quotidien, et les difficultés qu’ils rencontrent. Les adolescents ont ensuite échangé avec le ministre sur son propre engagement associatif.

Le ministre s’est dit « très impressionné par ces jeunes qui ont soif d'engagement pour l'intérêt général » et a rappelé la sollicitude et la confiance des adultes qui les encadrent, en citant Léo Lagrange : « Aux jeunes, il ne faut pas tracer un chemin, il faut ouvrir toutes les routes ».

Le label « Juniors Associations » permet à de jeunes mineurs, dès 11 ans, de créer leur propre association (au même titre qu’une association loi 1901), ce qui constitue une première expérience d’engagement très précieuse pour ces jeunes citoyens. La France compte près de 10 000 jeunes membres d’une des 1000 « Juniors Associations ». Dans le département du Nord, près de 500 jeunes sont engagés dans 45 associations.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une série de déplacements du ministre sur le thème de l’engagement des jeunes. D’ici fin juin, deux autres séquences suivront : le travail et la formation des jeunes, puis la mobilité des jeunes.

Retour en images