Jeunesse, sports et vie associative

250 volontaires et tuteurs fêtent les 5 ans du service civique à la gare Saint Sauveur à Lille

 
250 volontaires et tuteurs fêtent les 5 ans du service civique à la gare Saint Sauveur à Lille

Plus de 250 personnes, volontaires du service civique, amis et tuteurs, se sont rassemblées le 16 juin, à la gare Saint Sauveur à Lille, en présence de Jean-François Cordet, préfet du Nord et de François Chérèque, président de l'agence du service civique, pour faire connaître leur engagement et développer la culture du volontariat.

Dans le cadre d’une manifestation festive, organisée à l’occasion des 5 ans du service civique, les volontaires ont participé à un rallye citoyen et coopératif, organisé par l'association "le Pas de côté", dont les ateliers leur ont permis d’échanger sur les missions et les valeurs portées par le service civique.
 
A la suite de l’annonce par le président de la République d’un service civique universel, le préfet appelle l’ensemble des acteurs régionaux, élus, présidents d’associations, responsables d’établissements publics… à se mobiliser afin d’offrir à 2 000 jeunes dans le département (3 000 en région) la possibilité de s’engager en 2015.
 

S’engager au service des autres et de la collectivité

 
Outre des missions d'intérêt général auprès d'associations, de collectivités et d’établissements publics dans les domaines prioritaires des quartiers de la politique de la ville, du décrochage scolaire et du handicap, les volontaires pourront s'impliquer dans des missions en lien avec l’Euro 2016, la lutte contre l’isolement des personnes âgées (Monalisa), l’accompagnement des acteurs publics et privés dans leur démarche d’accessibilité (ambassadeurs de l’accessibilité) ou encore la transition écologique et le développement durable.
 
Depuis sa création par la loi du 10 mars 2010, 5 000 jeunes se sont engagés dans le Nord (7 000 au total dans la région Nord – Pas-de-Calais). Les volontaires soulignent l’expérience humaine enrichissante qu’ils ont vécue et combien le service civique constitue un atout pour rentrer dans la vie active : 75 % d’entre-eux sont en emploi ou en formation, 6 mois après la fin de leur mission.
 
Avec pour objectif de renforcer la cohésion sociale et la mixité sociale, le service civique offre aux jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme ou d’expérience, l’opportunité de s’engager au service des autres et de la collectivité par la réalisation de missions d’intérêt général et citoyennes.
 
D’une durée de 6 à 12 mois, représentant au moins 24 heures hebdomadaires, ces missions sont accomplies auprès d’associations, de collectivités territoriales, d’établissements publics en France ou à l’étranger. Les volontaires interviennent dans 9 domaines d’actions : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, santé, solidarité, sport, mémoire et citoyenneté, intervention d’urgence. Cet engagement donne lieu au versement d’une indemnité prise en charge par l’Etat, et d’un soutien complémentaire, en nature ou argent, pris en charge par la structure d’accueil, pour un total de 573 euros net par mois, ouvrant droit à un régime complet de protection sociale financé par l’Etat.
 
Le dispositif service civique est coordonné sur le plan national par l’agence du service civique. Le préfet de région est le délégué territorial de cette agence. Il assure, avec l’appui de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCSdirection régionale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale) et de la direction départementale de la cohésion sociale, la coordination des politiques de promotion, d’évaluation et de contrôle du service civique.

Pour plus d'informations :

> Le dossier de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

> La rubrique dédiée sur notre site

> Le site dédié au service civique