Emplois francs

 
Logo emplois francs

Favoriser l’embauche de jeunes résidant dans les zones urbaines sensibles rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi.

Le comité interministériel des villes du 19 février 2013 a décidé de renforcer l’accès à l’emploi des jeunes résidant dans les zones urbaines sensibles (ZUS), où le taux de chômage est deux fois plus élevé que sur le reste du territoire, par la création des emplois francs.

Ce dispositif fait l’objet d’une expérimentation durant trois ans dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville de certaines communes

Le dispositif des emplois francs est une aide forfaitaire à l’embauche de jeunes résidents de zones urbaines sensibles (ZUS) confrontés à des difficultés particulières d'accès à l'emploi, même lorsqu’ils sont très diplômés.

À ce titre, la mesure constitue un double objectif de lutte contre le chômage des jeunes et de lutte contre les discriminations.

L’aide forfaitaire est attribuée aux employeurs du secteur marchand qui embauchent un jeune, en contrat à durée indéterminée et à temps complet.

Le dispositif des emplois francs repose sur la mise en place d’une expérimentation d’une durée de trois ans dans les quartiers prioritaires. La liste des communes est fixée par arrêté conjoint des ministres chargés de l’emploi, de la ville et du budget.

Les communes concernées par l'expérimentation des emplois francs dans le Nord sont les suivantes :

Anzin, Aulnoy-lez-Valenciennes, Beuvrages, Bruay-sur-l'Escaut, Condé-sur-l'Escaut, Croix, Haubourdin, Hem, Lille, Loos, Marly, Mons-en-Baroeul, Quiévrechain, Roubaix, Seclin, Tourcoing Valenciennes, Vieux-Condé et Wattrelos.

 

Pour en savoir plus : www.emploi.gouv.fr

 

Publication

Découvrez l'Atlas industriel en Nord – Pas-de-Calais (tome 1 : bilan et enjeux), paru en décembre 2014.

> Consulter l'Atlas industriel

Étude réalisée dans le cadre d’un partenariat INSEE, CCI Chambres de commerce et d'industrie de région et Conseil régional