Influenza aviaire (H5N8 - hautement pathogène) en Belgique - Mise en place de deux zones de surveillance dans neuf communes de la métropole lilloise

 
 
Influenza aviaire en Belgique - Mise en place de deux zones de surveillance dans neuf communes

Deux foyers influenza aviaire (H5N8 - hautement pathogène) dans des établissements détenant des volailles domestiques ont été notifiés par les autorités belges sur les communes de Menen et Hertain. Compte tenu de la localisation frontalière de ces foyers, le département du Nord est concerné par la mise en place de deux zones de surveillance incluant les communes de Bousbecque, Halluin, Neuville-en-Ferrain, Roncq, Tourcoing et Wattrelos d'une part et Baisieux, Camphin-en-Pevèle et Willems d'autre part.

Ces zones ainsi que les mesures qui y sont d'application ont été définies par arrêtés préfectoraux du 20 juin et du 26 juin 2017, publiés au recueil des actes administratifs le 21 juin.

Dans la zone de surveillance,

- tout détenteur commercial d'oiseaux est tenu de se déclarer auprès de la direction départementale de la protection des populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations) et de signaler toute apparition de signes cliniques évocateurs d'influenza aviaire ou d'augmentation de la mortalité ainsi que de renforcer les mesures de bio-sécurité adaptées à la prévention du risque de diffusion de la maladie ;

- les mouvements ou le transport de volailles sont interdits dans la zone ou en provenance ou à destination de celle-ci sauf dérogation accordée par la DDPPDirection départementale de la protection des populations ;

- les rassemblements d'oiseaux (marchés...) sont interdits dans la zone ;

- les lâchers de gibier à plumes sont interdits ;

- des mesures de précaution et de surveillance renforcées sont mises en place dans  les élevages avicoles de la zone ainsi que des restrictions de mouvements des oeufs, des sous produits et des lisiers et fumiers sous le contrôle de la DDPPDirection départementale de la protection des populations ;

- des mesures de nettoyage et de désinfection des véhicules doivent être mises en place dans tous les établissements en lien avec les élevages avicoles dans la zone.

Dans le reste du département du Nord, les mouvements d'oiseaux ou de volailles restent autorisés mais compte tenu du contexte, et considérant les nombreux échanges avec la Belgique, tant en termes de mouvements d'animaux que de circulation des véhicules et des personnes, il est fortement conseillé de respecter scrupuleusement les mesures de bio-sécurité dans les exploitations détenant des oiseaux ou des volailles et de signaler rapidement à la DDPPDirection départementale de la protection des populations toute situation anormale. Des précautions supplémentaires doivent être prises pour le nettoyage et la désinfection des véhicules transportant des oiseaux.

Les autorités belges ont confirmé par ailleurs que les volailles et oiseaux captifs des deux foyers (Menin et Hertain) avaient été abattus.

Retrouvez ci-dessous :

> la fiche relative au renforcement des mesures de biosécurité pour lutter contre l'influenza aviaire dans les basses cours - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb