Consommation - Déplacement de Delphine Geny-Stephann au service commun des laboratoires

 
 
Consommation - Déplacement de Delphine Geny-Stephann au service commun des laboratoires

Thierry Mailles, secrétaire général adjoint de la préfecture du Nord a accueilli le mercredi 20 décembre 2017 Delphine Geny-Stephann, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances dans le cadre de la visite du service commun des laboratoires de la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDIdirection dénérale des douanes et des droits indirectes) et la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRFDirection Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) de Villeneuve d’Ascq.

Le service commun des laboratoires est un service à compétence nationale rattaché au Ministère de l’économie et des finances dont les missions s'articulent autour de trois axes principaux : les analyses et expertises ; l'appui scientifique et technique ; les études et la recherche appliquée. Elles s'exercent à la demande de la DGCCRFDirection Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes et de la DGDDIdirection dénérale des douanes et des droits indirectes dans le cadre de leurs compétences. Les laboratoires peuvent également répondre aux demandes de prestations émanant d'autres administrations et organismes.

Cette visite était l’occasion pour la ministre de valoriser l’action de l’état en matière de contrôle des produits entrants sur le marché du territoire. Le laboratoire de Villeneuve d’Ascq est plus particulièrement chargé de veiller à la sécurité des jeux et jouets. Pendant toute l’année, les scientifiques contrôlent ici la sécurité de plusieurs centaines de jouets, des échantillons qui leur sont adressés par les douanes et la DGCCRFDirection Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes. Les produits viennent essentiellement de France, mais aussi de Chine, Espagne, Turquie, Italie, Belgique, etc. Le laboratoire a également d'autres domaines de compétences tels que les contaminants alimentaires, les végétaux, la technique moléculaire d'identification...

Les différents processus de contrôle des jouets lui ont été présentés notamment les examens chimiques. Un ensemble de tests est réalisé pour révéler ses composants, notamment pour vérifier que les métaux présents dans les plastiques ne passent pas dans la salive ou s’il n’y a pas de trace de perturbateurs endocriniens. Un processus qui nécessite d’être à jour au niveau technologique, et coordonné : les normes étant uniformisées en Europe, les conclusions des études menées à Villeneuve-d’Ascq peuvent être transmises à tous les pays voisins pour signaler un produit non conforme, que ce soit au niveau de son marquage sécurité (accessible aux moins ou plus de trois ans), de son inflammabilité ou de sa composition chimique.

A l’approche des fêtes de fin d’années, il est important de rassurer le consommateur sur la fiabilité des jouets en vente dans les magasins français.