Cérémonies et déplacements officiels

Soutien parental et entraide familiale - Déplacement de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes à Lille

 
 
Soutien parental et entraide familiale - Déplacement de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes à Lille

Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes s’est rendue, le vendredi 25 mars 2016, à Lille au siège de l’union départementale des associations familiales (UDAF).

Dans le cadre de l’expérimentation menée dans le département du Nord du projet de réseau d’entraide pour les familles monoparentales, la ministre a eu un échange avec les associations qui portent ce réseau localement sur les réponses à apporter aux besoins des familles monoparentales et sur l’organisation du réseau.
 
La ministre a souligné la réponse concrète pour les familles monoparentales les plus isolées dans l’exercice de leur parentalité que constitue le réseau d’entraide et les enjeux auxquels il répond : « soulager les mères contribue au bien-être des enfants et au développement de leur pleine capacité. C’est leur offrir un cadre de vie enrichi de nouvelles connaissances, et c’est aussi prévenir les risques liés à l’épuisement et à l’isolement des parents ».
 
Les familles monoparentales représentent une famille sur cinq et sont composées à 85 % de femmes. Ces familles sont plus exposées à la précarité avec un taux de pauvreté de 32,5 %, contre 14 % dans le reste de la population. Elles présentent des besoins spécifiques parfois oubliés des dispositifs universels. Parce que les cheffes de famille monoparentales disent souvent se sentir jugées et stigmatisées, Laurence Rossignol a souligné son souhait de combattre les préjugés et de trouver des réponses à l'isolement et l'épuisement des parents solos avec les associations et d’autres parents.
 
Sont mobilisées dans ce cadre, l’union départementale des associations familiales (UDAF), ATD quart-monde, l’association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV), Grands parrains, France Parrainages et les centres sociaux. Des personnes ressources (médiatrice familiale, professionnel du point conseil budget…) ont été associées à cette rencontre pour leur connaissance des familles monoparentales au regard de problématiques spécifiques.
 
C’est le 17 février 2016 que Laurence Rossignol a présenté le projet de réseau d’entraide et de répit pour les familles monoparentales. Animé par l’Etat, les associations et les acteurs institutionnels, le dispositif entend proposer des services concrets aux familles : soutien scolaire, parrainage de proximité, soutien à la parentalité, aide au départ en vacances, échange entre parents… Autant d’initiatives qui permettent de rompre l’isolement, de tisser du lien avec les familles et leurs enfants et d’offrir à ces parents la possibilité de « souffler ». Le dispositif est actuellement expérimenté dans 5 départements (Nord, Loire Atlantique, Nièvre, Paris, Seine-Saint-Denis)
 
Le projet repose sur une forme originale de partenariat entre les pouvoirs publics, les associations et les familles elles-mêmes. L’Etat donne l’impulsion et participe au financement de ce réseau, mais ne porte pas seul le dispositif : il le fait en partenariat avec les acteurs associatifs, en s’appuyant sur les solidarités de proximité dont la compétence, l’engagement et la connaissance du terrain sont mieux à même de répondre aux besoins des familles.
 
L’accompagnement proposé aux familles ne répond pas à une logique de « guichet de prestations ». Le réseau repose sur l’engagement associatif de personnes, dont beaucoup de bénévoles, qui souhaitent consacrer du temps aux autres. C’est une véritable démarche de solidarité, à l’échelle d’un quartier, entre les bénévoles, les enfants, les parents et l’environnement extérieur.

Pour en savoir plus, consultez :

> Le dossier de presse du ministère sur le réseau d'entraide pour les familles monoparentales - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,42 Mb