Actualités

Prise de fonctions - Antoine Lebel, nouveau directeur départemental adjoint des territoires et de la mer

 
 
Prise de fonctions - Antoine Lebel, nouveau directeur départemental adjoint des territoires et de la mer

Antoine Lebel, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, est nommé, par arrêté du 12 janvier 2018, directeur départemental adjoint des territoires et de la mer du Nord (DDTM 59), à compter du 29 janvier 2018. Il succède à Pierrick Huet, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Il mettra en œuvre, à l’échelle territoriale, les politiques publiques en matière de développement et d’aménagement durables du territoire et sera le responsable sécurité défense de la DDTM.

Antoine Lebel a commencé sa carrière à la direction régionale et interdépartementale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRIAAF) Île-de-France en 2005, et y a occupé divers postes, d'abord comme chargé de mission "industries agroalimentaires" au service de l’économie agricole, puis, en 2007, comme adjoint au chef du service de l’économie agricole, et, enfin, en 2009 comme chef du pôle "offre alimentaire et nutrition".

En 2011 et 2012, il assurait les fonctions de directeur général des services (DGS) de la mairie du 4ème arrondissement de Paris.

De mi-2012 à fin 2013, il occupait le poste de directeur adjoint de cabinet du ministre délégué à l'agroalimentaire.

Depuis 2014, en sa qualité de directeur régional adjoint de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt) du Nord – Pas-de-Calais, puis de directeur régional adjoint de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt des Hauts-de-France, il a activement contribué à la fusion des DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt Nord – Pas-de-Calais et Picardie dans le cadre de la réforme territoriale, et a participé à divers chantiers de modernisation de l'action publique.

Au-delà de la mise en œuvre des politiques du ministère de l'agriculture et de l'alimentation, il s'est particulièrement investi dans divers projets de territoire, comme le contrat de l'Amiénois, le projet alimentaire territorial du Douaisis, et l’engagement pour le renouveau du bassin minier, où il s'agit, notamment, de trouver une nouvelle vocation pour plus de 730 hectares de terres agricoles polluées par l’ancienne usine Metaleurop, avec des débouchés non alimentaires (énergétiques, éco-construction…).

Antoine Lebel a également suivi spécialement la tenue des états généraux de l’alimentation en Hauts-de-France, qui visent à relancer la création de valeur dans toute la chaîne alimentaire et à en assurer l’équitable répartition. Ils doivent aussi permettre d’accompagner la transformation des modèles agricoles et de promouvoir une alimentation toujours plus sûre, plus durable et accessible à tous.