Actualités

Nouvelle année - Les voeux du préfet au personnel de la préfecture du Nord

 
 
Nouvelle année - Les voeux du préfet au personnel de la préfecture du Nord

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord - Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord a présenté ses vœux au personnel de la préfecture et des sous-préfectures le 18 janvier 2016, en présence du secrétaire général de la préfecture et de l’ensemble des membres du corps préfectoral. C’est un moment privilégié pour se pencher sur le travail accompli au cours de l’année écoulée et dresser quelques perspectives concernant l’année à venir, « une année de défis ». Il s’est dit fier de l’action des agents de la préfecture au service des nordistes.

Dressant le bilan 2015, Gilles Barsacq, secrétaire général de la préfecture du Nord a rappelé la particularité de l’année 2015 à plusieurs égards. La priorité a été donnée à la sécurité, avec le renforcement du plan Vigipirate et la lutte contre la radicalisation. En 2016, la vigilance sera maintenue. Comme l’an passé, l’année 2016 sera marquée par de grands événements, notamment l’Euro 2016. Les services de sécurité publique et civile seront tout aussi mobilisés. L’Etat restera attentif à l’évolution de la situation migratoire sur le littoral en menant une politique humaniste vis-à-vis des populations les plus fragiles mais ferme vis-à-vis des passeurs et des trafiquants.
 
Il a salué le professionnalisme des agents et s’est félicité de l’obtention de labels qualités pour la préfecture (Qualipref 2.0) et des sous-préfectures de Dunkerque et Douai (Marianne). C’est la reconnaissance de la qualité de l’accueil du public et du service rendu aux usagers.
 
Jean-François Cordet a souligné les attentes fortes des citoyens et des usagers vis-à-vis de l’Etat. Il a indiqué pouvoir compter sur la mobilisation des services pour poursuivre les actions de modernisation et de simplification.
 
Les processus de délivrance des titres sont appelés à évoluer avec la dématérialisation et l’utilisation systématique des télés-procédures. Les plate-formes inter-départementales de délivrance des titres, comme celles implantées en 2015 pour les passeports à Arras et pour les naturalisations à Lille, vont se développer pour les cartes d’identité, les permis de conduire ou les certificats d’immatriculation dans le cadre du « plan préfectures nouvelle génération ».
 
Outre la simplification pour les usagers, qui n’auront plus forcément à se déplacer, cette réforme permettra aux services de l’Etat de se concentrer sur des missions prioritaires et à plus haute valeur ajoutée : la lutte contre la fraude, la gestion de crise, le contrôle de légalité, la coordination des politiques publiques en matière d’économie et d’emploi, d’aménagement du territoire et d’urbanisme, d’environnement et de cohésion sociale.
 
La nouvelle organisation régionale de l’Etat est désormais pleinement opérationnelle. Elle est en phase avec les réalités et les enjeux régionaux. Ainsi, les services sont implantés à Lille et à Amiens par regroupements fonctionnels selon les caractéristiques du territoire. En 2016, l’Etat continuera à adapter son organisation et son fonctionnement à cette nouvelle réalité territoriale.
 
Le préfet a appelé ses services à poursuivre leur engagement pour la réussite de la région Nord - Pas-de-Calais Picardie et ses six millions d’habitants. Si la région doit faire face à des difficultés, elle n’en dispose pas moins de nombreux atouts : jeunesse, innovation, leadership dans de nombreux secteurs, comme la construction ferroviaire, la production végétale ou la formation des ingénieurs. La bataille pour l’emploi, en particulier des jeunes, constitue un défi majeur. Tous les moyens de l’Etat dans le département et la grande région seront mobilisés.
 
Il faudra, en 2016, pour les services de l’Etat, conforter cette toute jeune région et établir des relations de travail confiantes et denses avec le nouvel exécutif régional.
 
Une responsabilité majeure est donnée à la région en termes de pilotage du développement territorial. Mais le préfet a rappelé le rôle clé des services départementaux dans la mise en oeuvre de politiques publiques au plus près du terrain. Les préfectures de département, les sous-préfectures et les directions départementales sont plus que jamais la porte d’entrée de l’Etat au niveau local.