Actualités

Mémoire - Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi

 
 
Mémoire - Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi

Dans le cadre de la Journée nationale commémorative de l’appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi, Philippe Malizard, sous-préfet, directeur de cabinet de Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a présidé la cérémonie du souvenir organisée le lundi 18 juin 2018, devant le monument aux Morts, place Rihour, à Lille.

Cette manifestation s’est déroulée en présence des autorités civiles et militaires du département et de représentants des associations d’anciens combattants et patriotiques, parmi lesquelles Brigitte Liso et Valérie Petit, députées de la 4ème et 9ème circonscriptions du Nord, Martine Aubry, ancienne ministre, maire de Lille et Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental du Nord.

Le Général Coqueblin, général de la zone de défense et de sécurité Nord et gouverneur militaire de Lille, après avoir passé en revue les troupes, a remis la médaille du mérite militaire à l'adjudant chef Philippe Galinski, après 31 ans de services (Kosovo, Liban, Tchad, etc), affecté au commandement interarmées de la zone nord de défense depuis 2016.

Victor Blanquart, vice-président du conseil départemental de l’office national des anciens combattants (ONAC), vice-président national de l’union nationale des combattants (UNC), président de l’UNC-AFN du Nord a fait lecture de l’appel du général de Gaulle.

> Le texte de l'appel du 18 juin 1940 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,38 Mb

Le sous-préfet a, ensuite, lu le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées :

> Le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,39 Mb

L'appel du 18 juin 1940

Le 18 juin 1940 sur les ondes de la BBC, le Général de Gaulle appelait les Français à refuser la défaite et à poursuivre le combat avec lui en Grande-Bretagne, au sein des Forces Françaises Libres. Entouré de volontaires qui l'avaient rejoint dans son exil, il jetait les bases d'une alternative au régime de Vichy et à sa politique de collaboration avec l'Allemagne nazie : la France Libre.

Durant quatre ans, sans jamais faillir, l'homme du 18 juin délivra la France de son propre abandon et incarna, à travers tous les territoires français et à travers le monde, l'âme de la Résistance et le maintien de la France au combat. Le 8 mai 1945, l'Appel du 18 juin révélait enfin sa portée et sa signification historique : la France retrouvait son rang en recevant aux côtés des Alliés la capitulation de l'Allemagne nazie.

Extrait de l'Appel du 18 juin 1940 prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres (BBC) :

« Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres. »

Pour en savoir plus

Consultez le site du ministère des Armées