Actualités

Directive Inondation - Les stratégies locales de gestion des risques inondation (SLGRI) en consultation jusqu’au 12 septembre 2016

 
© Pnr Scarpe Escaut, étang et terril des Argales - Rieulay

La mise en œuvre de la « directive inondation » sur les territoires de la Deûle et de la Marque, de la Sambre et de la Scarpe Aval s’est traduite par l’élaboration d’une stratégie locale de gestion des risques inondation (SLGRI) sur ces trois territoires. Ces stratégies sont le fruit d’une importante concertation menée depuis 2013 avec l’ensemble des acteurs de la gestion du risque et co-animée par les structures porteuses locales, le Parc naturel de l’Avesnois, le Parc naturel Scarpe-Escaut et la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Nord.

Elles visent à améliorer la connaissance du risque, à réduire l'aléa inondation, à aménager le territoire en fonction du risque, à développer la culture du risque et à optimiser la gestion de crise en cas d'événement majeur.

La nouvelle politique de gestion des risques d’inondation impulsée par la « directive inondation » poursuit ces objectifs. Elle vise, en effet, à réduire les conséquences négatives des inondations sur la population, l’activité économique, l’environnement et le patrimoine culturel, et à optimiser la capacité, pour un territoire, à retrouver un fonctionnement satisfaisant lors de la survenance d’un événement majeur.

Elle propose à cette fin une démarche en trois étapes, révisable tous les 6 ans :

  • l’élaboration de l’évaluation préliminaire des risques d’inondation (EPRI), qui dresse un premier état des lieux des connaissances des aléas et des enjeux exposés ainsi que des outils de prévention des risques existants
  • la sélection des territoires à risques importants d’inondation (TRI) et la conception de cartographies des risques et des surfaces inondables sur ces territoires
  • l’élaboration du plan de gestion des risques d’inondation (PGRI), qui définit à l’échelle du bassin Artois-Picardie les objectifs de gestion des inondations ainsi que les priorités pré-identifiées pour chaque SLGRI.

Les SLGRI ont une double vocation :

  • être un document intégrateur de l’ensemble des actions qui sont et seront menées par les acteurs de la gestion du risque d’inondation compétents à l’échelle de son périmètre
  • proposer un lieu de gouvernance et de concertation des acteurs concernés

Le département du Nord est charge de piloter ou de co-piloter cinq SLGRI :

  • la SLGRI de la Marque et de la Deûle, sur le TRI de Lille pour les débordements de la Deûle, de la Marque et de la Lys
  • la SLGRI de la Scarpe Aval sur le TRI de Douai pour les débordements de la Scarpe Aval
  • la SLGRI de la Sambre sur le TRI de Maubeuge pour les débordements de la Sambre et de la Solre
  • la SLGRI de l’Escaut et de la Sensée sur le TRI de Valenciennes pour les débordements de l’Escaut
  • la SLGRI du Delta sur le TRI de Dunkerque pour la submersion marine. Cette stratégie s’intègre dans la stratégie globale du programme d’actions et de prévention des inondations (PAPI) porté par le Pôle Métropolitain Côte d’Opale. Son élaboration suit la procédure dédiée au PAPI.

Pour élaborer les SLGRI, la DDTM du Nord a organisé en 2013 sur chaque territoire des réunions de présentation de la démarche et de prospection pour identifier les structures porteuses.

La DDTM du Nord et les structures porteuses identifiées ont ensuite conçu une méthodologie permettant une large consultation de toutes les parties prenantes concernées afin de co-construire des SLGRI.

Cette méthode a permis, dans un premier temps, de définir pour chaque territoire les éléments structurants des SLGRI, à savoir : leur périmètre, leurs objectifs principaux, leur délai de réalisation, les listes des parties prenantes ainsi que la composition des comités de pilotage, en charge du suivi de l’élaboration des SLGRI et de la validation des divers travaux.

Puis, dans un second temps, elle a été dédiée au lancement de la démarche d’élaboration des SLGRI. Des premiers ateliers territoriaux ont permis d’initier la réalisation des diagnostics problématisant le territoire au regard des inondations. Des réunions des groupes de travail thématiques se sont tenues sur chaque territoire afin de décliner les objectifs principaux en objectifs opérationnels jugés prioritaires pour ce premier cycle de mise en œuvre de la « directive inondation » et de faire émerger des premières pistes d’actions.

Les SLGRI constituent ainsi le cadre des actions qui seront déterminées dans le second cycle de la « directive inondation » qui débute au 1er janvier 2017.

L’ensemble des travaux réalisés a été validé par des comités de pilotage puis présenté aux élus en 2016, préalablement au lancement des consultations des parties prenantes pour les SLGRI de la Deûle et de la Marque, de la Sambre et de la Scarpe Aval.

La consultation pour la SLGRI de l’Escaut et de la Sensée sera lancée courant septembre.

Pour en savoir plus sur chacune des étapes évoquées, cliquez ici