Actualités

Bassin minier - Le Premier ministre, en visite dans le Douaisis, confirme la mobilisation de l’Etat pour le renouveau du bassin minier

 
 
Bassin minier - Le Premier ministre, en visite dans le Douaisis, confirme la mobilisation de l’Etat pour le renouveau du bassin minier

Edouard Philippe, Premier ministre, s’est rendu le 22 février 2018 à Pecquencourt et à Douai pour rencontrer les acteurs du renouveau du bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais et leur confirmer la mobilisation de l‘État à leurs côtés.

Le 7 mars 2017, en présence du Premier ministre Bernard Cazeneuve, l’ensemble des collectivités publiques avait en effet partagé la volonté de transformer en 10 ans (2017-2027) ce territoire encore marqué par les conséquences économiques et sociales de l’arrêt de l’extraction du charbon et de la crise industrielle, pour améliorer les conditions de vie de ses habitants, et pour lui redonner de l’énergie, du mouvement, de la fierté.

Accompagné de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, de Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, de Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord et de Joël Perrache, maire de Pecquencourt, le Premier ministre a souhaité se rendre compte sur le terrain de la qualité qui peut être atteinte dans la réhabilitation des logements et l’aménagement de l’espace public.

Il a ainsi visité, à Pecquencourt, la cité Lemay et ses abords, où a été conduite une vaste opération de réhabilitation de logements et de recomposition des espaces et équipements publics. Il a pu constater sur place les effets positifs de ces investissements, pour l’attractivité des lieux comme pour la qualité de vie et le pouvoir d’achat des habitants. Le Premier ministre est entré dans la maison rénovée d’un ancien mineur pour une brève discussion avec l’intéressé. Enfin, il a rencontré, au sein du local des boulistes, des responsables d’associations locales.

A l’Hôtel de ville de Douai, Édouard Philippe, après un bref entretien avec Frédéric Chéreau, maire de Douai, a pu échanger avec les élus et les associations de l’ensemble du bassin minier sur quatre thèmes qui mobilisent son Gouvernement depuis sa composition : le développement économique, la formation pour l’accès à l’emploi, la jeunesse, l’émancipation par la culture.

Enfin, en marge de ce déplacement, et en confirmation de l’engagement de l’État en faveur du bassin minier, est paru au Journal Officiel l’arrêté de classement des communes en « bassins urbains à dynamiser », dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Il s’agit de la mise en œuvre d’une disposition prévue par la loi de finances rectificative du 29 décembre 2017. Elle vient apporter une réponse concrète au souhait d’allègement de la fiscalité pour les entreprises, exprimé unanimement par les élus et les milieux économiques pour redonner du dynamisme au bassin minier, et à ce titre inscrit dans l’Engagement pour le renouveau du bassin minier.

150 communes sont en effet concernées en France, qui se trouvent sur l’ancien bassin minier, réparties entre les deux départements du Nord et du Pas-de-Calais, et 7 intercommunalités : 75 communes dans le Nord, 75 communes dans le Pas-de-Calais. Sur le territoire de ces communes, les entreprises petites et moyennes créées entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2020 pourront bénéficier sur plusieurs années d’un allègement de la fiscalité :
- une exonération d’impôt sur les bénéfices,
- des exonérations de la taxe foncière des entreprises et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur les mesures en faveur du renouveau du bassin minier, consultez le dossier de presse :

> 180223 - Dossier de presse - Engagement pour le renouveau du bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,91 Mb