Fin de vigilance orange canicule et orages en région Hauts-de-France

 
 
alerte orange canicule

Météo France plaçait le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais et la Somme en « vigilance orange orages » jusqu'à ce matin 06h00.

Point de situation au samedi 28 juillet - 6h00

Fin de vigilance orange orages et canicule.

Point de situation au vendredi 27 juillet - 17h00

Météo France maintient, ce jour, les départements du Nord, de l’Aisne, du Pas-de-Calais et de la Somme en « vigilance orange canicule » et place les départements du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme en « vigilance orange orages » jusque demain 06h00.

Ce vendredi, les températures étaient proches des records pour un mois de juillet, notamment à Lille qui  a enregistré un record avec 37,2°. Un net fléchissement des températures est attendu à partir de la fin de journée, ce vendredi, avec l'arrivée progressive par l'ouest d’une dégradation orageuse.

Dans le cadre du niveau 3 du plan canicule, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, maintient le renforcement du centre opérationnel zonal de la préfecture, activé depuis mercredi 25 juillet.

En raison de la canicule, ces trois derniers jours, une activité légèrement plus soutenue a été constatée et les services de secours y ont parfaitement répondu.

Selon Météo France, des orages violents toucheront une large moitié ouest des Hauts-de-France en fin d'après-midi. Les orages les plus forts sont attendus sur une grande moitié ouest en soirée et en première partie de nuit avec de la grêle et de forts cumuls de précipitations, jusqu'à 30 à 50 mm en peu de temps. De fortes rafales de vent accompagneront ces orages parfois supérieurs à 90km/h.

En seconde partie de nuit, les orages se maintiendront mais seront moins intenses, la couleur orange de la vigilance sera alors justifiée pour la canicule, mais plus pour les orages.

Conseils de comportement en cas d’orage :

* A l'approche d'un orage, prenez les précautions d'usage pour mettre à l'abri les objets sensibles au vent.
* Ne vous abritez pas sous les arbres.
* Evitez les promenades en forêts.
* Evitez d'utiliser le téléphone et les appareils électriques.
* Signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins.

Point de situation au jeudi 26 juillet 2018 - 16h00

Ce jeudi, les températures au plus chaud étaient en hausse par rapport à hier, proches des records pour un mois de juillet, avec des maximales à 37 degrés dans l'intérieur des terres et 31 degrés sur le littoral. La chaleur persistera ce vendredi, avec des maximales comprises entre 33 à 35 degrés et des minimales nocturnes élevées, plus chaudes que la veille, et comprises entre 19 et 21 degrés, pouvant atteindre les 23 degrés en zones urbaines, là encore proches des records. Un net fléchissement des températures est attendu à partir de la fin de journée de vendredi, avec l'arrivée progressive par l'ouest d’une dégradation orageuse.

Le niveau 3 « alerte canicule » du plan national canicule est maintenu dans les quatre départements.

Le département de l'Oise est toujours placé en vigilance jaune canicule pour un pic de chaleur attendu ce vendredi.

Avec ces fortes chaleurs, conjuguées à un fort ensoleillement et un vent faible, un épisode de pollution par l'ozone est, par ailleurs, en cours sur les Hauts-de-France.

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, a renforcé, dès mercredi 25 juillet, le centre opérationnel zonal de la préfecture jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire pour suivre avec attention l’évolution de la situation et l’activité des services.

L’Agence régionale de santé (ARS) a rappelé aux établissements et aux professionnels de santé les dispositions du plan canicule. Elle a également mobilisé les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur. Par ailleurs, l’agence assure, aux côtés et en soutien des hôpitaux, un suivi quotidien de leur activité. Une surveillance des passages aux urgences et de l’activité de SOS médecins est mise en place avec Santé publique France. Un suivi des difficultés remontées par les établissements et services médico-sociaux est organisé afin de pouvoir y apporter les réponses dans les meilleurs délais.

L’activité des services d'aide médicale urgente (SAMU), des services mobiles d’urgence et de réanimation (SMUR) et de SOS médecin a révélé, pour ce jeudi, une activité légèrement plus soutenue, mais sans tension majeure à ce stade.

Un numéro vert, gratuit depuis un poste fixe, a été mis en place ce jeudi par le ministère de la Santé, à disposition des usagers, pour toute information à caractère préventif : Canicule info service 0800.06.66.66.

En cas d’alerte, vous êtes invités à privilégier le recours à votre médecin généraliste ou l’appel au 15 plutôt qu’aux urgences, afin de ne pas engorger ces dernières.

De son côté la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) a transmis aux ligues sportives régionales et aux comités départementaux des messages de sensibilisation aux jeunes, aux sportifs et aux personnels d'encadrement sur les risques liés aux fortes chaleurs. Les organisateurs d’accueils collectifs de mineurs (centres aérés, centres de loisirs, colonies de vacances) du Nord ont d’ores et déjà reçu les messages de prévention pour garantir le bien- être des jeunes. Les directions départementales de la cohésion sociales (DDCS) conseillent, notamment, le report des sorties prévues ce vendredi, en raison des fortes températures prévues et des risques orageux annoncés par Météo France.

Pour les salariés travaillant en extérieur, notamment sur les chantiers, les services de contrôle de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) apportent une vigilance particulière aux situations de travail en extérieur en cette période. Ils ont rappelé aux organisations professionnelles la responsabilité des employeurs de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité de leurs travailleurs, en tenant compte des conditions climatiques (adaptation de l’organisation du travail, mise à disposition d’un local correctement ventilé et d’eau fraîche potable en quantité suffisante).

Toutes les communes du département du Nord ont été alertées et invitées à mettre en œuvre les moyens nécessaires à la bonne information du public et à la prise en charge des personnes les plus exposées. Le préfet salue les initiatives locales comme celles relevées à Lille ou à Douai (ouverture nocturne des parcs, installation de brumisateurs, distribution d’eau, appel systématique des personnes âgées et handicapées inscrites sur le registre communal…). Les zones urbaines sont, en effet, plus sensibles aux phénomènes caniculaires.

Face à la multiplication des incendies, notamment dans les champs, le préfet rappelle que la prudence et le comportement citoyen responsable de chacun restent essentiels à la préservation de l’espace agricole et de la végétation.

A la veille d’une journée qui s’annonce particulièrement chaude, Michel Lalande appelle les habitants et les acteurs au service des populations à la plus grande attention vis-à-vis des personnes sensibles ou exposées, notamment les personnes âgées ou de santé fragile et les enfants.

Recommandations sanitaires

Le kit communication canicule et des questions/réponses sur la conduite à tenir sont disponibles sur le site de Santé publique France.

   
   

Retrouvez l'ensemble des recommandations  en pièce jointe du communiqué de presse :

> 24/07/2018 - Fortes chaleurs en région Hauts-de-France : le préfet appelle à la plus grande vigilance - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

- Recommandations générales en cas de fortes chaleurs
- Recommandations aux travailleurs exposés à la chaleur
- Recommandations aux directeurs et personnels des établissements d’accueil de jeunes enfants
- Recommandations à destination des sportifs

Évolution de la situation météorologique 

Pour plus d'informations sur l'évolution de la situation météorologique, consultez la carte et le bulletin de vigilance de Météo France

Communiqués de presse :

> 26/07/2018 - Canicule en région Hauts-de-France : point de situation - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,18 Mb

> 26/07/2018 - Pollution atmosphérique dans la région Hauts-de-France : mesures de réduction des émissions de polluants - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb

> 25/07/2018 - Canicule en région Hauts-de-France : le préfet mobilise l’ensemble des services publics - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb

> 24/07/2018 - Fortes chaleurs en région Hauts-de-France : le préfet appelle à la plus grande vigilance - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

> 24/07/2018 - Vigilance sécheresse : appel à économiser l'eau dans le Nord - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb